Violences faites aux femmes : le gouvernement dresse les contours de sa stratégie    L'écrivain Bachir Kamari n'est plus    L'Opinion: L'effet domino d'El Guergarate    Elections professionnelles: L'UGTM conforte ses positions et s'impose au Sahara    Un protocole d'accord en matière de protection des données personnelles    Les aéroports du Maroc accueillent 195.547 passagers à travers 1.857 vols    Construction: Les patrons anticipent une stabilité de l'activité    Tourisme: l'horizon se dégage pour les hôteliers    Suicide: John McAfee, créateur du célèbre antivirus, retrouvé mort en prison    L'Humanité face à l'Impérialisme !    La Chine attaque l'Australie à l'OMC pour des mesures anti-dumping    Washington et Berlin appellent à combattre la montée de l'antisémitisme    Tournoi africain qualificatif aux JO (hommes)    Hicham Ait Ouarchikh élu président de la Confédération Africaine de Ski et Sports de Glisse    Le Brésil renverse la Colombie, Neymar à nouveau décisif    Evolution du coronavirus au Maroc. 484 nouveaux cas, 528.180 au total, jeudi 24 juin 2021 à 16 heures    L'Université Mohammed VI des Sciences de la Santé offre 5 bourses d'excellence    France : le gouvernement annonce un plan d'action    Karima Mkika: "Il faut une tolérance zéro pour les employeurs d'enfants"    Ignacio Cembrero : tournée médiatique à bon marché, catéchisme néocolonial, et des vérités réduites à la portion congrue    Steven Spielberg et Harrison Ford tournent au Maroc    La consécration hollywoodienne du jeune cinéaste Aziz Tazi    Mati Diop, Tahar Rahimet Song Kang-Ho dans le Jury    Rachida Touijri sous les projecteurs à Essaouira    La lumière au bout du tunnel    Euro 2020 : 15 pays des 16 qualifiés dans le Top 25 du classement Mondial    Pass vaccinal: les précisions de la RAM    L'ex académicien, Abdelwahed Wahib prolonge au Havre AC    Nîmes Olympique : Le gardien Amjhad Nazih signe son premier contrat pro    Sahel: Qu'essaie de manigancer la junte algérienne?    Cryptomonnaie. Abdellatif Jouahri s'exprime sur l'état d'avancement au Maroc [Vidéo]    Benchaâboun reçoit le trophée du "Ministre des Finances de l'année"    Etalé sur une durée de 5 ans : Narsa scelle un partenariat avec l'Université Mohammed VI des sciences de la santé    Isolement sanitaire pour les voyageurs de la liste « B » : Voici la liste des hôtels concernés (document)    36% des migrants au Maroc sont en situation irrégulière    Dans une analyse de la DEPF : Recettes pour des territoires plus résilients    La fédération marocaine des professionnels du sport vient de voir le jour    Journée mondiale des Réfugiés: Le Maroc, pays référent en matière d'asile    Violations des droits de l'Homme de la population sahraouie et des migrants : l'Algérie doublement coupable    Pacte national pour le développement : Les consultations avec les partis politiques vont bon train    Réserves en devises: Nouveau record en vue    Rabat : Lancement du projet « Nouzhati »    Prix du Maroc du livre 2021 : L'appel à candidatures est lancé    Brésil: le ministre de l'Environnement annonce sa démission    Dossier Hakimi: l'Inter Milan rejette les offres de Chelsea et du PSG    Commémoration du 80ème anniversaire de l'agression de l'Allemagne nazie contre l'URSS.    Trafic des armes à feu : l'administration Biden instaure des unités spécialisées dans certaines villes    Le rallye-raid aura son championnat du monde en 2022    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'OMS veut éradiquer le paludisme dans 25 pays supplémentaires d'ici à 2025
Publié dans 2M le 24 - 04 - 2021

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) veut éradiquer le paludisme dans 25 pays supplémentaires d'ici à 2025 grâce à une nouvelle initiative lancée mercredi, avant la journée mondiale contre la maladie, qui tue des centaines de milliers de personnes chaque année.
"L'initiative E-2025 apportera un soutien à ces pays sur la dernière ligne droite en vue de l'élimination du paludisme" transmis par les moustiques femelles de la famille des anophèles, explique l'organisation dans un communiqué.
Huit nouveaux pays ont été ajoutés à la liste des 17 qui participaient déjà à la campagne précédente mais qui n'ont pas encore réussi à éradiquer la maladie. Il s'agit du Guatemala, du Honduras, de Panama, de la République dominicaine, de la Corée du Nord, de Sao Tomé-et-Principe, de la Thaïlande et du Vanuatu.
Les 17 pays déjà sur la liste sont: l'Afrique du Sud, l'Arabie saoudite, Belize, le Bhoutan, le Botswana, le Cap-Vert, les Comores, le Costa Rica, l'Equateur, l'Eswatini, la Malaisie, le Mexique, le Népal, la Corée du Sud, l'Iran, le Suriname et le Timor oriental.
Certains d'entre eux n'ont plus déclaré de cas indigène de paludisme mais n'ont pas demandé la certification officielle de pays exempt de paludisme délivrée par l'OMS.
Ces pays ont été choisis notamment parce qu'ils ont déjà un programme de lutte contre le paludisme et des responsables spécifiquement chargés de l'appliquer, parce que les experts de l'OMS les jugent capables d'atteindre cet objectif, et aussi parce que le nombre de cas en 2019 était au maximum de 5.000.
En 2019, le nombre de nouvelles infections tournait autour de 229 millions de personnes, un nombre qui est relativement stable ces 4 dernières années. Et depuis 2018, les décès stagnent à environ 400.000 personnes par an. 90% de ces morts sont en Afrique, où plus de 265.000 jeunes enfants sont décédés en 2019.
Le succès dans la lutte contre le paludisme "est dû avant tout à la volonté politique de mettre fin à la maladie dans un pays où elle est endémique", a affirmé le Dr Pedro Alonso, en charge du programme de lutte contre le paludisme à l'OMS.
Les pays qui ont réussi à éradiquer la maladie ont en général des système de santé solides et solidaires, qui permettent la prévention et les soins. Des données fiables et un engagement de la communauté sont aussi des facteurs essentiels dans le combat contre cette maladie, juge l'OMS.
Selon les statistiques de l'agence onusienne, 87 pays sont affectés par le paludisme dans le monde, 46 d'entre eux ont déclaré moins de 10.000 cas en 2019 par rapport à 26 pays seulement en 2000.
A la fin 2020, 24 pays avaient réussi à interrompre la transmission du paludisme depuis trois ans ou plus, et sur ce total, 11 pays étaient déclaré exempts de paludisme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.