Parlement: Benchamach plaide pour une intégration arabo-africaine    Jazz au Chellah: Rencontre des deux rives de la Méditerranée    Expulsés de Nador et largués près de la gare routière de Casablanca    Habib El Malki s'entretient avec l'ambassadeur de la République d'Autriche au Maroc    Hausse du résultat net de Ciments du Maroc    Divers    Entre nécessité et système D, le vélo revient au goût du jour à Cuba    News    Kim Jong-un va faire payer à Donald Trump son discours de l'ONU    Pourquoi parler d'aller et de retour si beaucoup de matchs se jouent sur terrains neutres ?    Assemblée de la FIB à Casablanca    Une AG décisive pour le MAS    Selena Gomez a subi une greffe de rein    Chouala à l'écoute des jeunes à Harhouras    Fouzia Assouli primée à Naples    L'homme d'Etat tchèque Frantisek Bublan : Le plan d'autonomie proposé par le Maroc peut apporter une solution pacifique et assurer un avenir prospère pour toute la région    Les meilleurs films de tous les temps    Madonna bientôt en duo avec Christine and The Queens    Le show de Céline Dion à Las Vegas a rapporté plus de 500 millions de dollars    Rentrée universitaire 2017-2018 : Les mesures phares de Hassad    Aid Al Adha : Akhannouch revient sur l'affaire des viandes putréfiées    Promotion de l'emploi : Le gouvernement détaille ses programmes    Sajid: les potentialités touristiques du Maroc « ne sont pas suffisamment exploitées »    LDC: les joueurs de Mamelodi Sundowns se préparent à Rabat    Diapo. Botola: Enes Sipovic de l'IRT à la RSB prev next    Dialogue social: prémices de tensions entre El Othmani et les syndicats    El Malki transfère le dossier des parlementaires absentéistes à la TGR    Danone Nations Cup: les lionceaux de l'Atlas s'envolent pour New York    Attentats de Barcelone et Cambrils: arrestation vendredi d'un autre Marocain    Météo: un temps nuageux par endroit ce vendredi    Le Maroc déclare la guerre au trafic de voitures volées    Rabat: des bœufs mettent fin à la vie du doyen des chevillards    Assurance: du pain sur la planche pour le Médiateur    Loterie visa Etats-Unis: les inscriptions ouvertes dès octobre    Foncier: vers une loi protégeant les biens privés de l'Etat    Une commission d'inspection à l'hôpital Mohammed V de Tanger    Le Salon du cheval d'El Jadida fête ses dix ans    El Jadida: un policier tire deux balles pour arrêter un agresseur    Brèves Internationales    Macky Sall: «Il est temps de donner à l'Afrique la place qu'elle mérite»    Naufrage: plus de 100 disparus au large de la Libye    Paris: vibrant hommage à Leïla Alaoui    Prix national de la presse: La compétition est ouverte    Europe : le Brexit risque de faire perdre 1,2 million emplois    Michael O'Leary dans la tourmente de Ryanair    L'boulevard s'associe à Casablanca Events et Animation    Gad Elmaleh boucle sa première tournée en Australie    Les FAR et la JSKT premiers qualifiés pour les quarts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Luis Aguero Wagner : Le Sahara a toujours fait partie intégrante du Maroc
Publié dans Libération le 15 - 02 - 2016

L'historien et écrivain paraguayen, Luis Aguero Wagner, affirme que le Sahara marocain a toujours fait partie intégrante du Royaume au regard des liens historiques qui ont uni les Sahraouis aux Sultans du Maroc.
Dans une interview accordée à la chaîne "Paraguay TV" à l'occasion de la publication de son nouvel ouvrage "El Sahara marroqui mas alla del Sahara Occidental" (Le Sahara marocain au-delà du Sahara occidental), Aguero Wagner a relevé que le Maroc ne renoncera pas d'un iota à son Sahara, qui a toujours été une partie intégrante du Royaume, en s'arrêtant sur la symbolique de la récente visite de S.M Roi Mohammed VI aux provinces du Sud, où un accueil des plus chaleureux lui a été réservé par la population de la région qui a tenu à exprimer encore une fois son attachement indéfectible au Trône Alaouite.
Revenant sur la genèse du conflit autour du Sahara marocain, l'écrivain paraguayen a rappelé que ce conflit "a été créé de toutes pièces par l'Algérie qui finance une entité dépourvue de toute légitimité et de tous les attributs d'un Etat".
L'Algérie ne lésine sur aucun moyen pour soutenir ses affidés du Polisario afin de porter atteinte à l'intégrité territoriale du Maroc et à sa souveraineté sur ses provinces du Sud, a ajouté l'historien paraguayen.
Aguero Wagner, qui compte présenter son nouveau livre en mars prochain au Paraguay, a par ailleurs ajouté que le Maroc, sous la conduite du Roi Mohammed VI, vient en tête des pays musulmans les plus tolérants, les plus modernes et les plus ouverts, notant à cet égard que le Royaume, bien qu'il soit géographiquement éloigné du Paraguay, est le pays le plus proche sur le plan humain et affectif d'Asunción.
Le Maroc et le Paraguay partagent des liens qui ne cessent de se raffermir, a-t-il encore souligné.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.