Covid-19 : le Maroc dément avoir fermé l'accès à quelques villes du pays    Maroc: report des festivités de la fête du Trône    BTP/Maroc: Les ventes de ciment progressent de 24,4% à fin juin (DEPF)    La Bourse de Casablanca dans le vert du 19 au 23 juillet    Aéroport d'Essaouira: forte chute du trafic aérien à fin juin    Covid-19 au Maroc: la vaccination élargie aux 25-29 ans    DGSN : Attaque à l'arme blanche dans un café, trois multirécidivistes interpellés    VIDEO// Paris - Cap Vert à vélo, l'incroyable challenge climatique de Nordine Fayek    Covid-19: les centres de vaccination ouverts tous les jours jusqu'à 20 heures    Casablanca-Settat : Les entreprises du secteur privé appelées à privilégier le télétravail    L'ICESCO apporte un fort soutien au système éducatif au Maroc    JO-2020 : Le programme de dimanche    JO Tokyo : Le programme des Lions de l'Atlas    JO-2020 (taekwondo/-58 kg) : Médaille d'argent pour le Tunisien Khelil Jendoubi    Une délégation américaine de haut rang en visite au Maroc dans les prochains jours    Pegasus : selon Me Olivier Baratelli, l'objet de la procédure lancée est de faire tomber les masques    La DGM se dote du supercalculateur le plus puissant des centres météorologiques africains    Pluies de mousson en Inde: au moins 76 morts et des dizaines de disparus    Maghreb-Afrique subsaharienne. Les hypothèses injustifiées de certains think tanks allemands [Par Lahcen Haddad]    Compteur Coronavirus : Explosion des contaminations, 5.494 nouveaux cas en 24H !    JO / Foot féminin : Deux joueuses ont marqué 7 buts lors du match Zambie-Chine (4-4)    La 4ème édition du festival du film éducatif pour les enfants des centres d'estivage du 28 au 31 juillet    Le marché monétaire retrouve légèrement son souffle (AGR)    Port d'Essaouira : Les débarquements de la pêche côtière et artisanale en baisse de 55% à fin juin    Décès de l'ancien dirigeant sportif Mohamed Moufid, à l'âge de 80 ans    Hakim Ziyech vers un prêt au Milan AC ?    JO-2020: le programme des épreuves olympiques perturbé par un typhon    368 migrants secourus en Méditerranée par la Marine royale    Un élan de développement tous azimuts, grâce au programme « Al Hoceima, Manarat Al Moutawassit »    La moyenne des délais de paiement à 40,4 jours à fin juin 2021 (DEPP)    ONU : la réunion de haut niveau de l'Assemblée générale en septembre, en présentiel à New York    Tunisie: prolongation de l'état d'urgence de six mois    France : les députés adoptent le projet de loi controversé visant l'islamisme    Fête du Trône 2021: les festivités et cérémonies reportées    Noyades : L'OMS appelle à l'action pour prévenir une cause majeure des décès    Fête du Trône: Report des festivités    Parlement: Présentation du PLF-2022, mercredi prochain    En Allemagne, 180 morts dans les inondations, selon un nouveau bilan    Maroc/Météo: Temps chaud, ce samedi 24 juillet    Israël rejoint l'Union africaine en tant qu'observateur    Le message du roi Mohammed VI au président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi    Pegasus. Les pseudos révélations ne valent rien    Une première, Rhita, chanteuse marocaine sur le billboard du Times Square    Magazine : Khadija Alami, fée et gestes    Festival : Khouribga accueille son premier navet    [Interview avec Sonia Noor, chanteuse, guitariste et compositrice] Le patrimoine marocain, un trésor à préserver et à transmettre    Une cérémonie en présence de sa veuve Hélène : Le legs de Abderrahmane Youssoufi pour les générations futures    Le monde de la culture en deuil : Le penseur et écrivain Mohamed Sabila n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Au Liberia, George Weah si près du but
Publié dans Lions De l'Atlas le 26 - 12 - 2017

L'ex-star du football pourrait accéder à la fonction suprême à l'issue d'une campagne aussi dynamique que populiste. Le second tour du scrutin se déroulait mardi dans le «respect du processus électoral», selon les premières observations de l'Union européenne
.
Il est déjà «King George» pour la plupart des Libériens. Deviendra-t-il «president George», élu à la tête de la plus vieille république d'Afrique, fondée en 1847 par d'anciens esclaves revenus d'Amérique ? George Weah, 51 ans, n'a jamais été aussi proche de la victoire. C'est la troisième fois qu'il se présente à la présidentielle (comme candidat principal en 2005, puis sur un «ticket» en tant que vice-président en 2011). A deux reprises, Ellen Johnson Sirleaf lui a barré la route. Cette fois, la première femme présidente du continent cède la place après avoir atteint la limite constitutionnelle des deux mandats.
L'ancien footballeur vedette du PSG et du Milan AC est arrivé en tête du premier tour avec 38,4% des voix, dix points devant le vice-président sortant, Joseph Boakai. Après sept semaines de retard (la Cour suprême a dû examiner plusieurs recours), les 2,1 millions d'électeurs du Liberia doivent départager les deux hommes ce mardi. Weah a profité de ce délai pour obtenir le soutien du parti de Charles Brumskine, le candidat arrivé en troisième position (9,6% des voix), ainsi que de l'ancien chef de guerre Prince Johnson (8,2%). Sur le plan arithmétique, l'avant-centre est donc favori.
A l'applaudimètre, George Weah a aussi une longueur d'avance. Samedi, pour son dernier meeting, il a rempli le plus grand stade du pays (35 000 places) à Monrovia : ses supporteurs, nombreux parmi les jeunes des classes populaires, ont été bien plus visibles et mobilisés que ceux de Boakai, 73 ans, surnommé «Sleepy Joe» pour sa fâcheuse tendance à clore ses paupières pendant les réunions publiques. Weah promet, et surtout incarne, le changement – maître mot de sa campagne. Il a régulièrement mis en scène sa proximité avec le peuple, rappelant par exemple que pour rien au monde il ne manquerait un match de foot de quartier (il joue toujours le week-end). Les étapes du parcours de cet enfant des bidonvilles devenu Ballon d'or en 1995, ainsi que les anecdotes sur sa générosité, sont connues de tous les Libériens.
.
Il est déjà «King George» pour la plupart des Libériens. Deviendra-t-il «president George», élu à la tête de la plus vieille république d'Afrique, fondée en 1847 par d'anciens esclaves revenus d'Amérique ? George Weah, 51 ans, n'a jamais été aussi proche de la victoire. C'est la troisième fois qu'il se présente à la présidentielle (comme candidat principal en 2005, puis sur un «ticket» en tant que vice-président en 2011). A deux reprises, Ellen Johnson Sirleaf lui a barré la route. Cette fois, la première femme présidente du continent cède la place après avoir atteint la limite constitutionnelle des deux mandats.
L'ancien footballeur vedette du PSG et du Milan AC est arrivé en tête du premier tour avec 38,4% des voix, dix points devant le vice-président sortant, Joseph Boakai. Après sept semaines de retard (la Cour suprême a dû examiner plusieurs recours), les 2,1 millions d'électeurs du Liberia doivent départager les deux hommes ce mardi. Weah a profité de ce délai pour obtenir le soutien du parti de Charles Brumskine, le candidat arrivé en troisième position (9,6% des voix), ainsi que de l'ancien chef de guerre Prince Johnson (8,2%). Sur le plan arithmétique, l'avant-centre est donc favori.
A l'applaudimètre, George Weah a aussi une longueur d'avance. Samedi, pour son dernier meeting, il a rempli le plus grand stade du pays (35 000 places) à Monrovia : ses supporteurs, nombreux parmi les jeunes des classes populaires, ont été bien plus visibles et mobilisés que ceux de Boakai, 73 ans, surnommé «Sleepy Joe» pour sa fâcheuse tendance à clore ses paupières pendant les réunions publiques. Weah promet, et surtout incarne, le changement – maître mot de sa campagne. Il a régulièrement mis en scène sa proximité avec le peuple, rappelant par exemple que pour rien au monde il ne manquerait un match de foot de quartier (il joue toujours le week-end). Les étapes du parcours de cet enfant des bidonvilles devenu Ballon d'or en 1995, ainsi que les anecdotes sur sa générosité, sont connues de tous les Libériens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.