Entretien téléphonique entre le Roi Mohammed VI et le Roi du Bahreïn    Migration irrégulière : La Marine royale porte assistance à 50 Subsahariens au large de Nador    Rabat: nouvelles nominations à de hautes fonctions    Les provinces du Sud au centre de la séance de politique générale à la Chambre des représentants    Au-delà des bonnes intentions, Biden confronté à des défis internationaux complexes    Le Mexique veut en finir avec le " machisme qui tue "    La Royal Air Maroc annonce quatre nouvelles lignes    Diego Maradona Icône du football et de tous les excès    Football féminin national : Le Français Pedros Reynald pourrait remplacer l'Américaine Kelly Lindsey    Finale de la Ligue des Champions à huis clos : Les vraies raisons n'ont aucun lien avec la Covid-19 !    Evolution du coronavirus au Maroc : 4178 nouveaux cas, 340.684 au total, jeudi 26 novembre à 18 heures    La coronavirus n 'est pas une excuse, il faut bouger, somme l'OMS    Jamal Belkhadir : « Le risque de pénurie des médicaments antidiabètiques sera réel si l'épidémie se prolonge »    Le chanteur Mahmoud El Idrissi décède du Covid-19    « Fonds Mohammed VI pour l'Investissement »: Le Conseil de gouvernement adopte le projet de loi    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    UM6P : Lancement d'une grande école d'ingénieurs dans le numérique    Plusieurs eurodéputés soutiennent du Maroc    Violence à l'encontre des femmes. Un coût énorme pour la société    Covid-19, le vaccin est là !    Maradona. Les buts que l'Angleterre n'a jamais gobés !    Soutien constant et fort à la cause marocaine    Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21    Holmarcom & A.P. Moller Capital s'allient pour l'Afrique    France: le gouvernement détaille sa stratégie d'allègement progressif du confinement    Affaire «Hamza mon bb»: Dounia Batma réagit à la condamnation de Madimi (PHOTO)    CIH Bank améliore son PNB de 13,2% à fin septembre    Nikol Pachinian, un héros devenu traître    Surfacturation covid, trois cliniques privées sanctionnées    «La septième porte»: un certain regard sur l'histoire du cinéma au Maroc de 1907à 1986    La beauté intérieure et l'essence de l'existence    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    Le Maroc appelle à l'Union africaine au respect de la légalité et l'impératif du développement de l'Afrique    Le CIO disqualifie trois haltérophiles roumains, dont deux médaillés    NBA: Indianapolis renonce au All-Star Game 2021    SM le Roi se recueille sur la tombe de Feu SM le Roi Hassan II    Alerte météo : Pluie, neige et grand froid    Guergarate : Le Maroc dit tout au Conseil de sécurité    Le Roi, Amir Al Mouminine, se recueille sur la tombe de Feu le Roi Hassan II    La Plateforme Internationale de Défense et de Soutien au Sahara marocain saisit l'ONU et le HCDH pour condamner les actions du «polisario»    Agriculture : Crédit Agricole du Maroc au chevet des fédérations interprofessionnelles    Al-Ahly – Zamalek, une finale 100% endiablée    Nomination : Eric Fulcheri prend les commandes d'Arval Maroc    Un nouveau shooting de Samira Saïd enflamme la Toile (PHOTO)    Neta Elkayam revisite avec brio les chansons judéo-marocaines    Ahmed Noureddine : «L'offensive de Guerguerat représente un tournant diplomatique de taille dans ce long combat que mène le Maroc»    L'actrice Manal Seddiki endeuillée (PHOTO)    L'ONU salue la poursuite du dialogue inter-libyen au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SOS, une pénurie d'eau à Agadir !
Publié dans L'observateur du Maroc le 05 - 10 - 2020

Agadir manque d'eau. Des mesures drastiques sont mises en place pour optimiser l'usage de l'eau potable depuis quelques années. Aujourd'hui, ce sont des coupures quotidiennes qui sont prévues dans différentes communes de la région.
L'heure est grave. Le risque de pénurie d'eau s'accentue dans la région Souss-Massa. Et la RAMSA a décidé des coupures d'eau quotidiennes de 22H à 5H30 du matin dans différentes communes d'Agadir, notamment Dchira, Inzegane, Ait Melloul, Aourir, Drarga et la station balnéaire de Taghazout. Cette mesure vient s'ajouter à une série de restrictions mises en place depuis quelques années déjà pour éviter le pire.
Le 25 septembre dernier, l'Agence du bassin hydraulique de Sous-Massa (ABHSM) a tiré la sonnette d'alarme : la situation hydrologique durant les 3 dernières années a été marquée par un déficit pluviométrique de 60% au niveau du bassin de Souss Massa. Aussi, l'année hydrologique 2019/2020 a enregistré 93 mm en comparaison avec la moyenne annuelle normal de 230mm. Le taux de remplissage des barrages ne dépasse pas 12% avec des flux entrants estimés à seulement 30 millions de mètres cubes d'eau, contre 476,4 millions de m3 lors d'une année normale, soit un déficit de 94%.
Plus de gaspillage !
Pour gérer les ressources hydriques, l'ABHSM a établi un plan d'optimisation s‘articulant autour de diverses mesures. Il s‘agit d'abord d'identifier les gros consommateurs d'eau et les inciter à limiter leur consommation. Ainsi, 94 points de prélèvement ont fait l'objet de diagnostics (24 points à la commune Agadir, 2 points à la commune Aourir , 22 sociétés industrielles, 2 établissements pénitentiaires à Inzegane, 34 établissements hôteliers et 5 golfs). Parmi les mesures phares décidées, l'interdiction de l'arrosage des espaces verts et des golfs à partir des réseaux d'eau potable et la réutilisation des eaux usées épurées pour les golfs. Il s'agit de prendre aussi les mesures de restriction des débits distribués et multiplier les efforts en matière de réduction des pertes d'eau dans les réseaux de distribution et de production pour atteindre une réduction de 10% avec le renforcement de la capacité de transit des étages Sud vers les étages Nord de la RAMSA, le dégagement de nouvelles ressources souterraines...
La wilaya de la région a interdit le lavage des voitures et camions en dehors des stations professionnelles, et le lavage des bâtiments et des voies de circulation(s). Les douches dans les plages sont également bannies et le remplissage des piscines par l'eau potable est totalement prohibé.
Augmenter l'offre des ressources hydriques
Pour augmenter l'offre des ressources hydriques, l'ABHSM et l'ONEE-BO ont réalisé 10 forages d'exploitation qui permettent d'injecter un débit supplémentaire d'environ 246 l/s. aujourd'hui, le total du débit des forages dégagés et équipés est de 190 l/s, selon l'agence. Deux autres forages sont en cours d'équipement pour être opérationnels à fin septembre 2020, doté d'un débit total de 56 l/s. «Pour mieux sécuriser l'AEP du Grand Agadir à partir des eaux souterraines, il faudra dégager un débit supplémentaire de 100l/s moyennant 5 forages avant fin 2020 », note l'agence.
Station de dessalement d'eau de mer pour mars 2021
Outre les différents projets d'adduction d'eau à partir des conduites d'irrigation, Agadir a lancé la construction d'une station de dessalement d'eau de mer dont le taux d'avancement a atteint 79%. D'un coût global de 4,4 milliards de dirhams dont 1,86 MMDH de contribution publique, la station sera opérationnelle, selon l'ABHSM en mars 2021. D'une capacité à terme de 400.000 m3 /j répartie équitablement entre l'agriculture et l'eau potable, le projet permettra de préserver la nappe de Chtouka, irriguer 15.000 ha dans ce périmètre, sécuriser l'alimentation en eau potable du grand Agadir et réduire les coûts de production de l'eau à travers la mutualisation avec le maintien de l'activité agricole dans la zone.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.