Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Culture : Un Show solo de Mohamed Abouelouakar à L'Atelier 21
Publié dans L'opinion le 26 - 11 - 2020

L'artiste peintre Mohamed Abouelouakar expose ses œuvres du 15 décembre 2020 au 16 janvier 2021, à la galerie L'Atelier 21.
Les galeries de la métropole dévoilent leur agenda culturel et invitent les Casablancais à visiter la nouvelle exposition de l'artiste peintre Mohamed Abouelouakar. Une façon d'échapper, pour un moment, à cette période de crise grâce à l'art.
Une monographie intitulée L'œuvre en mouvement, dédiée au travail de Mohamed Abouelouakar, est éditée par la galerie d'art L'Atelier 21 à l'occasion de cette exposition qui se déroulera du 15 décembre 2020 au 16 janvier 2021.
Affirmation d'un long parcours riche de créativité féconde, l'exposition « L'œuvre en mouvement » déploie, à la suite des précédentes, un corpus fondamental de figures, de symboles et d'atmosphères ainsi qu'une recherche formelle et stylistique qui allie une unité profonde à une diversité sans cesse renouvelée, comme l'écrit Mohamed Jibril.
Qui est Mohamed Abouelouakar ?
Avant de se consacrer à la peinture, Mohamed Abouelouakar a eu une riche carrière dans le cinéma. De 1966 à 1973, l'artiste a poursuivi des études supérieures à l'Institut national de la cinématographie de Moscou. Cette époque fut pour Abouelouakar, celle d'une initiation aux œuvres des grands maîtres de la peinture tant russe qu'occidentale. ‘'Hadda'', le long-métrage qu'il a réalisé en 1984, a obtenu le grand Prix du 2ème Festival national du film marocain. Abouelouakar est aussi photographe d'art.
Son expérience du 7ème art a beaucoup marqué ses œuvres peintes, dans lesquelles les compositions sont savamment orchestrées, mises en scène, théâtralisées. Dans les années 1980, où l'artiste a commencé à travailler et à vivre par alternance entre le Maroc et la Russie, sont apparus et, depuis les années 1990, ont gagné en ampleur, les thèmes et les formes de sa propre mythologie qui allaient devenir la marque singulière de sa création picturale. La voie était prise d'une recherche esthétique qui s'approfondit en se renouvelant, comme en témoigne toujours sa production durant les dernières années.
C'est ainsi qu'à côté de grands formats devenus encore plus amples, celle-ci s'est enrichie d'une grande variété de toiles de diverses dimensions et de plusieurs séries de miniatures sur papier, et surtout sur écorce de bouleau, rencontre vivifiante et originale entre les traditions marocaines et celles des miniatures de l'Orient arabo-persan et des icônes russes.
Les tableaux de Mohamed Abouelouakar sont influencés par le lyrisme russe et la miniature byzantine. Nombre de ses anciens tableaux se caractérisent par des couleurs vives et un foisonnement de figures qui ne laissent pas une parcelle de la toile sans traitement.
On retrouve, dans ses œuvres, un corpus de figures, de symboles et une atmosphère, empruntés au répertoire occidental, mais toujours réinterprétés selon le prisme et les références de sa propre culture. d Abouelouakar est capable de travailler sur de petits formats comme sur des surfaces monumentales. Son intervention, en 2005, sur le phare Al Hank à Casablanca montre sa capacité à habiller de grandes surfaces. Mohamed Abouelouakar vit et travaille entre le Maroc et la Russie.
K. A.
Rappel
Dans le cadre des grands événements plastiques organisés par la Fondation ONA, la Villa des arts de la ville de Rabat avait organisé en mars dernier, une rétrospective de l'œuvre de l'artiste-peintre Mohamed Abouelouakar connu et reconnu tant au niveau national qu'international. Ce dernier avait exposé une multitude d'œuvres retraçant son parcours pictural de près de 50 ans. « Déconstructions » est l'intitulé de cette exposition qui célèbre le travail de recherche du plasticien.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.