John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Création d'un institut de formation professionnelle    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    Le FMI félicite le Maroc    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Reportage// Ramadan : Je ne sais pas lire l'arabe, comment avoir un contact avec le Saint Coran ?    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Le livreur algérien de Deliveroo qui refusait de servir des clients juifs a été expulsé vers son pays    Les dates des premières élections fixées    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Rachid El Ouali s'exprime sur sa première expérience en tant que réalisateur de sitcom dans Info Soir (Vidéo)    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Revalorisation : La grogne monte chez les agents de la protection civile en Algérie    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Soudan-Ethiopie : Tension accrue à la frontière
Publié dans L'opinion le 12 - 01 - 2021

Situation tendue le long de la frontière entre le Soudan et l'Ethiopie. Khartoum et Addis-Abeba y ont déployé des renforts de leurs armées respectives.
Plusieurs médias soudanais ont fait état de la tension aux frontières soudano-éthiopiennes, après le renforcement militaire des armées soudanaise et éthiopienne le long de la frontière dans l'Etat soudanais de Gadarif.
Le journal «Sudan Tribune», citant des sources qualifiées de «bien informées», affirme que la situation augure d'affrontements militaires inévitables du fait de la tension accrue sur place.
Selon les sources du journal, ses avions de combat éthiopiens auraient effectué des sorties, les premières du genre, dans les zones frontalières de la région d'Amhara, adjacentes à l'Etat de Gadarif.
La même source souligne que des colonnes des forces éthiopiennes affiliées à l'Amhara et aux communes étaient stationnées dans un certain nombre de zones frontalières de la colonie de Shay Bait à l'intérieur du territoire soudanais.
Depuis novembre dernier, l'armée soudanaise a redéployé ses forces dans les zones d'Al-Fashaqa Al-Soghra et d'Al-Kubra, et a déclaré plus tard qu'elle avait récupéré ces terres auprès d'agriculteurs éthiopiens qui les cultivaient sous la protection des milices éthiopiennes depuis 1995.
Vendredi, un responsable militaire soudanais a nié que son pays était parvenu à un accord sur la frontière avec l'Ethiopie.
Le responsable a déclaré dans un communiqué de presse: «Nous ne sommes pas parvenus à un accord sur la frontière avec l'Ethiopie, et dire le contraire est incorrect», faisant état d'un calme prudent à la frontière avec l'Ethiopie. Il a affirmé que «les forces armées soudanaises se sont redéployées sur leur territoire et n'ont pas dépassé ou pénétré le territoire éthiopien».
L'Ethiopie accuse le Soudan d'envahir son territoire
Mercredi, l'Ethiopie a accusé le Soudan d'envahir son territoire et de violer l'accord signé entre les deux pays en 1972 sur les questions frontalières. Ibrahim Andres, membre de la Commission mixte des frontières entre l'Ethiopie et le Soudan, a déclaré aux journalistes aujourd'hui que le Soudan avait violé l'accord signé entre les deux pays en 1972 sur les questions frontalières.
Le responsable éthiopien a ajouté que l'accord stipule un statuquo sur le terrain jusqu'à ce que les deux pays parviennent à une solution à l'amiable du problème frontalier entre eux.
Et il a poursuivi que la violation par Khartoum de l'accord en envahissant les terres éthiopiennes, avait entraîné le déplacement de citoyens et endommagé les produits agricoles des agriculteurs éthiopiens.
La semaine d'avant, le gouvernement éthiopien a averti Khartoum d'une contre-attaque, quelques jours après que l'armée soudanaise a pris le contrôle de la zone «Al-Fashaqa».
Une radio éthiopienne locale se référant à la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Dina Mufti, affirme qu'Addis-Abeba sera alors forcée de lancer une contre-offensive au cas où le Soudan «ne cesse de s'étendre sur le territoire éthiopien».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.