Lancement de la plateforme de suivi de mise en œuvre des recommandations émises par la Cour des comptes    Procès du 13 Novembre: de deux ans d'emprisonnement à la perpétuité pour les vingt accusés    Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l'état d'aménagement et d'urbanisation du littoral    Forsa : La SMIT dément les fausses informations concernant les appels d'offres n°100 et n°103    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    Ministère des Habous: voici la date de l'Aïd Al Adha    Football : le Wydad sacré champion du Maroc pour la 22e fois de son histoire    Football: Palmarès des champions depuis la saison 1956-1957    Tragédie à Casablanca : l'effondrement du fronton d'un café cause trois morts    Casablanca : Trois morts et deux blessés dans l'effondrement d'une partie du fronton d'un café    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vents assez fortes ce jeudi 30 juin    Drame à Casablanca: l'effondrement de la façade métallique d'un café fait trois morts    Grand prix de Tunis de para-athlétisme : Le Maroc totalise 11 médailles, dont 6 en or    France : Borne entretient le suspense    Agadir : évaluation de la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Maroc : La mise en œuvre des recommandations la Cour des comptes suivie grâce à une plateforme    Quel avenir pour le Made in Morocco    « Art à Porter » à la galerie Marsam    «Sahran Lil» en collaboration avec Universal Music MENA    Le Festival de Fès de la Culture Soufie de retour en présentiel    Bonne gouvernance et gestion locale : la nouvelle méthode Laftit    Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce mercredi 29 juin    Anfa Park / Casablanca : Le programme du Jazzablanca Festival dévoilé    Détresse lors d'une veillée pour les migrants retrouvés morts dans un camion au Texas    Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)    Drame de Melilla : L'AMDH réclame des autopsies    Immigration illégale. Pedro Sanchez appelle au soutien du Maroc    Migration illégale: Pedro Sanchez appelle à aider le Maroc à faire face aux mafias    Variole du singe : plus de 3.400 cas confirmés dans le monde (OMS)    Les précisions de Chakib Benmoussa    Prix à la pompe : La barre des 16 dh pour le diesel et 18 dh l'essence bientôt franchie    Finance durable : l'AMMC et l'IFC signent un nouvel accord    Le sommet de Madrid organisé par l'Otan confirme une position unique antirusse    Futsal : La sélection nationale marocaine intègre le Top 10 mondial    Quand Kenza Hamoumi allie le végétal à la féminité dans ses toiles    Renault express fête sa 1ère année de commercialisation avec plus de 10 000 unités vendues au Maroc    La chanteuse égyptienne Sherine est-elle en froid avec Saad Lamjarred ? (PHOTO)    Conseil de gouvernement: Positif au Covid-19, Baitas n'animera pas le point de presse    Mustapha Hadji poursuit Vahid Halilhodzic pour diffamation    UE : Les 27 actent la fin du moteur thermique en 2035    Europa Press : Assaut de Melilla, « Sánchez confirme des décès dans la police marocaine »    Coopération sécuritaire : Pourquoi le Maroc est de plus en plus sollicité ?    JM Oran 2022 : Elliot Benchetrit file en quarts de finale    Ecriture et infini : La mystique en littérature pour l'amour de soi et de l'autre    Correspondances : Jalil Bennani et Roland Gori font le pari du Sud    Ouahbi: Le gouvernement engagé à parachever les importants chantiers issus de la réforme constitutionnelle    Football U18 : Le Maroc bat l'Algérie aux Jeux méditerranéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Transit 2005
Publié dans Finances news le 23 - 06 - 2005

Ayant pour objectif final de faciliter le retour des Marocains résidant à l’étranger, l’opération Transit 2005 a démarré le 15 juin pour ne prendre fin que vers la mi-septembre. Les divers intervenants lors de cette opération devraient, par conséquent, tirer les enseignements des expériences précédentes afin que la traversée de nos concitoyens ne soit pas conditionnée de manière négative par l’excès du contrôle ou encore l’inexistence de lieux appropriés à leur accueil.
Deux millions de MRE sont concernés par les divers préparatifs organisés cette année par toutes les autorités qui interviennent dans cette opération. Pour cette année 2005, les statistiques prévoient le passage attendu de plus de 600.000 véhicules. C’est pourquoi les autorités douanières, portuaires et administratives ont prévu plus de 14.000 agents comprenant aussi le personnel médical et celui de la croix rouge marocaine. Les points de passage, devenus classiques, souffrent depuis quelques années de détériorations notables. Que ce soit à Tanger, Bab Sebta, Algésiras ou Cadix, les flux journaliers importants semblent en deçà de la capacité d’accueil mise en place jusqu’à maintenant. C’est pourquoi les divers intervenants et responsables prévoient d’améliorer les services offerts aux MRE via la mobilisation de quelque 12 compagnies qui devront assurer plusieurs rotations pour transporter près de 90.000 passagers par jour. Durant la période qui a suivi l’opération transit 2004, plusieurs infrastructures supplémentaires ont été réalisées avec comme souci majeur l’amélioration de la fluidité du passage. Les responsables marocains ont eu l’idée d’éditer le «guide du MRE» pour réduire l’affluence aux heures d’encombrement des points de passage. Il faut remarquer que l’opération de transit 2005 des MRE ne dépend pas uniquement des autorités marocaines. Les autorités espagnoles ont, elles aussi, une grande responsabilité dans l’amélioration de la qualité des services rendus puisque la péninsule ibérique demeure un passage obligé pour la majeure partie des Marocains résidant en Europe. C’est ainsi, et en coordination avec les autorités marocaines, que l’Espagne a promis de mobiliser près de 13.000 agents chargés d’assurer d’abord la sécurité des passagers marocains et le secours en cas d’accidents ou d’agressions. Il faut relever que, chaque année, les MRE semblent être une proie facile pour les malfaiteurs et les criminels qui les guettent au bord des routes nationales espagnoles. Une panne de voiture, surtout provoquée, pourrait être synonyme d’une exposition réelle à un danger. Les autorités espagnoles ont promis cette année de faire de leur mieux pour assurer la sécurité des MRE. Le retour massif des Marocains au sein de leur pays natal dépend par conséquent du bon comportement des autorités espagnoles. A côté du volet sécuritaire, l’Espagne a aménagé durant 2005 deux aires de repos en plus de l’opérationnalité attendue de Tarifa du 1er juillet au 4 août. Ce port très proche des côtes nationales pourra décongestionner sérieusement le passage des MRE durant cette période cruciale de l’opération du transit.
Il reste à souligner que le département chargé des MRE, dont Nouzha Chekrouni assure la responsabilité, a prévu que les représentations consulaires auront une mission importante à remplir durant cette opération de transit 2005. Avec des permanences assurées même les jours fériés et les week-end, les autorités marocaines comptent éviter tous les désagréments qui peuvent causer un retard quelconque lors du retour des MRE vers leur pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.