Depuis El Guerguarat, la jeunesse istiqlalienne salue la décision déterminante du Souverain    Covid-19 et tabac : La nicotine protège-t-elle contre le virus ?    L'hémiplégie : peut-on en guérir ?    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    2.260 lits hospitaliers supplémentaires en 2021    Sahara marocain : le nombre des consultas s'agrandit [Vidéo]    Evolution du coronavirus au Maroc : 4412 nouveaux cas, 349.688 au total, samedi 28 novembre à 18 heures    Le TAS à l'heure africaine    Redouane Hanniche nouveau président du club    Coupe de la CAF: le TAS arrache une précieuse victoire en Gambie    Guerguarate: « Large soutien international » à l'intervention marocaine (magazine espagnol)    Bourita : la réunion de la Chambre des représentants libyenne consultative a été une «réussite»    Mohamed Khalid Alami, président de la FEA    Fake news : le Maroc n'a aucun lien avec l'échec d'une manifestation pro-polisario en France    Santé: budget 2021, chantiers... ce qu'a dit Ait Taleb devant les Conseillers    Covid-19 : l'Agence américaine CDC déconseille aux voyageurs du monde de se rendre au Maroc !    Black Friday : Orange lance des offres exceptionnelles sur sa boutique en ligne    Black Friday: Alerte aux fausses bonnes affaires ! BUSINESS    Digitalisation : La Douane lance [email protected] & Bayyan [email protected]    La décision du Bahreïn d'ouvrir un consulat à Laâyoune continue de faire réagir    Covid-19 : l'impact de la crise sanitaire sur l'effectivité des droits de l'enfant    START-TOP / B-Sensei : La startup amie des économes    Accord de pêche Maroc-UE : un premier bilan positif    Le Groupe Renault Maroc optimiste sur un marché marqué par la volatilité    L'affaire du Casino Essadi enfin close: la Cour d'appel a tranché    AutoBest 2021 : sept finalistes et de premiers lauréats    OMS : la vigilance s'impose, malgré la baisse des contaminations    Président de la Liga : « Messi n'est pas indispensable »    Sahara marocain : Le Président congolais exprime sa solidarité avec le Maroc    Niamey : Les ministres des AE de l'OCI saluent les efforts du Souverain pour la protection d'Al Qods    Message du roi Mohammed VI au président mauritanien    Tour Préliminaire Coupe de la CAF: Le TAS (Ittihad Bidaoui) fait ses premiers pas en Gambie !    FC Barcelone: accord pour une baisse de salaire de 122 M EUR    Guergarate : La Croatie salue l'engagement du Maroc en faveur du cessez-le-feu    Classement mondial FIFA : Le Maroc 35ème mondial et 4ème africain    Une finale Ligue des Champions de haut niveau : El Ahly vainqueur d'un beau match !    Candidats aux concours de la DGSN, ceci vous concerne    Rencontre    Les leaders des partis politiques en visite à El Guerguarat    L'Australie limoge 13 soldats après un rapport sur des crimes de guerre en Afghanistan    La seule école et troupe de cirque du Gabon lutte pour sa survie    Taylor Swift rafle la mise aux American Music Awards    George Clooney atteint d' une maladie rare    Mais que fait l'actrice marocaine Sarah Perles avec la star de «La Casa De Papel» ? (PHOTO)    Etude d'impact patrimonial à Rabat : L'orientation de SAR Lalla Hasna comme soubassement    Ils usurpent l'identité de Mehdi Qotbi pour acquérir des objets d'art antique    Mahmoud El Idrissi a succombé à la Covid-19: Le chanteur de «Saâ Saida» n'est plus    9è Festival maghrébin du film d'Oujda sous format digital    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le «Cimaf» commence à prendre à Abidjan
Publié dans Les ECO le 28 - 05 - 2013

C'est parti pour Cimaf en Côte d'Ivoire. Anas Sefroui, le président du groupe, vient de mener une visite de travail et de mise au point auprès des autorités du pays sur l'état d'avancement de ses projets d'investissement dans l'immobilier et l'industrie du ciment. Retour sur une stratégie en «béton».
Le mix «immobilier-industriel», principale caractéristique et atout de la toute jeune stratégie continentale d'Anas Sefroui, commence réellement à prendre en Côte d'Ivoire. À l'issue d'une rapide visite de check-up dans ce pays, en milieu de semaine dernière, le président des Ciments d'Afrique (Cimaf), la branche africaine des activités de production de ciments du groupe Addoha, a confirmé ses engagements et échéances de démarrage de plusieurs de ses projets dans ce pays. L'un d'eux, sur le volet immobilier, porte sur la construction de 7.200 appartements à caractère socialx. L'investisseur marocain se dit ainsi prêt à démarrer les travaux de réalisation «dans les prochains mois», de source de presse. Le groupe vient de fait d'acquérir le foncier consacré au projet, un terrain de quelque 25 hectares d'où sortira, dans quelques semaines, un lot de logements sociaux agrémenté d'infrastructures de base (écoles, centres commerciaux, etc.). Le groupe confirme également, dans la foulée, le démarrage imminent des activités de l'usine de sacs de ciment implantée dans ce même pays, et dont la production est essentiellement destinée à l'exportation, pour un investissement de 12 millions d'euros. Quant au troisième projet Cimaf sur le marché ivoirien, une cimenterie d'une capacité annuelle de 500.000 tonnes, les premiers sacs devraient être livrés dès juillet prochain. À terme, la production de la cimenterie devrait passer au double à partir de 2014, soit un volume annuel d'un million de tonnes.
Stratégie
Cette unité industrielle a été construite quasiment sur le même modèle que celle en développement en Guinée Conakry, au Cameroun et au Burkina Faso. En début d'année déjà, une initiative identique était lancée dans ce dernier pays. Il s'agit de la construction, à Ouagadougou, d'une unité industrielle pour un investissement de 300 millions de dirhams. Cimaf Burkina Faso, implantée dans la zone industrielle de Kosodo, dans la capitale burkinabée, devrait ainsi développer, à terme, une capacité de production de 500.000 tonnes de ciment par an. En termes de retombées directes liées à la réalisation de ce projet, près d'un millier d'emplois devraient être générés par la phase de construction de l'usine. Quant à celle d'exploitation, elle prévoit la création de plus de 200 nouveaux postes permanents pour faire tourner les machines. Le groupe a également annoncé ses visées pour le marché local du logement social, puisqu'un projet de 1.000 logements est déjà dans le pipe. S'il a fallu près de deux ans au groupe marocain pour mettre en œuvre sa stratégie, elle semble simple sur le papier : s'attaquer, simultanément, à plusieurs marchés et à plusieurs segments d'activités connexes (de la production de ciment aux projets immobiliers). L'avantage, dans cette façon de faire, est qu'elle permet notamment de diversifier les risques d'une première grande sortie à l'international du groupe.
What's next ?
La prochaine étape de ce développement se fera dans la région des Grands Lacs, en Congo Brazzaville, pour être plus précis. Un protocole d'accord a déjà été signé avec le gouvernement de ce pays. Il prévoit la construction d'un centre de broyage et d'ensachage d'une capacité de 500 000 tonnes, sur le site industriel et portuaire de Pointe Noire, ainsi que des logements sociaux au camp Mpila de Brazzaville. Il faut dire également que l'enseigne mise beaucoup sur cette internationalisation pour soutenir ses activités, longtemps restées confinées dans un marché local devenu très concurrentiel. Pis, le rythme des constructions a fortement ralenti, tirant avec lui celui de la consommation du ciment. A fin avril, la consommation de ciment a connu un recul de 16,5%, en comparaison à la même période en 2011. Dans ce contexte où l'offre semble supplanter l'offre, la région subsaharienne et sa dynamique nouvelle de développement des infrastructures, est le parfait exutoire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.