Pass sanitaire. Le grand foutoir    Technologie numérique : 6G, une fusion inédite entre monde réel et virtuel    Rabat : Une foule en quête du pass sanitaire au CHU Ibn Sina    Covid-19 au Maroc : 425 nouveaux cas et 1,14 millions de vaccinés ont reçu la dose de rappel    Covid-19 : Chute de 50% des cas graves en quinze jours    Gazoduc GME : l'Algérie cessera d'approvisionner le Maroc à partir du 1er Novembre    Industrie aéronautique : Capitaliser sur les acquis pour réussir la relance    Les Etats-Unis dévoilent le plan de modernisation de l'armée marocaine    CAF-Fédération soudanaise : Le match Soudan-Maroc se jouera finalement ...au Maroc le 12 novembre !    L'ONG TIBU ORGANISE LE PREMIER CONCOURS MAGHREBIN D'INNOVATION    Un PCR négatif suffit pour assister à l'AGO du Raja    L'ordre du mérite de l'association des comités nationaux olympiques octroyé à Kamal Lahlou    Pass vaccinal: Nabila Mounib interdite d'accès au parlement, le PJD la soutient    Un chiffre d'affaires de 26 milliards de dh pour maroc telecom à fin septembre 2021    OCP Africa s'associe à l'USAID pour renforcer la sécurité alimentaire au Nigeria    Maroc-Algérie : le doux effet cathartique du Rap    Quatre peintres marocaines à la galerie AMBRE ART CENTER    Ouverture du 14ème Festival international du Théâtre universitaire de Tanger    Transavia lance des vols de rapatriement vers le Maroc à partir d'aujourd'hui    Offensive de charme de l'Union européenne à destination du Maroc    Coup d'état au Soudan: La communauté internationale condamne    PLF-2022: Voici les principaux chiffres de l'intervention de Mme Fettah Alaoui devant le Parlement    Pass vaccinal : Bientôt des éléments de clarification de la part de la CNDP    Casablanca-Settat : les grands élus finalisent le projet de budget 2022    Réunion, ce jeudi, du Conseil de Gouvernement: Zoom sur la situation épidémiologique    VIDEO. Le Trophée de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN) fait escale au Maroc    «Je préfère mourir en mer que de rester en Algérie» : le régime militaire pour sa jeunesse vers le néant    "Trek des Gazelles" : Un voyage entre dunes et océan depuis la Cité de Mogador    Botola Pro D1 / 7ème journée : Trois matches au programme ce mardi    Intelaka, IS, emplois…les grandes lignes du Projet de loi de Finances    Le nombre de Marocains qui utilisent Maroc Telecom    Ce qu'il faut retenir du «grand oral» de Khalid Aït Taleb devant les députés    Covid-19 : ce qu'il faut savoir sur la pilule de Merck, traitement prometteur dont l'examen a débuté en Europe    Un nouveau narco-drone neutralisé à Sebta    Une campagne nationale de sensibilisation démarre ce lundi    Inde: Quatre morts et plusieurs blessés dans un incendie à Delhi    Prévisions météorologiques pour ce mardi    L'Egypte lève l'état d'urgence en usage depuis 2017    Soudan: Washington suspend 700 millions de dollars d'aide    En France, la perpétuité requise contre un dangereux terroriste algérien    Festival international du film sur l'art : Agadir abrite la 3ème édition du 20 au 22 novembre prochain    La 1ère édition de «Tanja Fraja», les 30 et 31 octobre    Israël annule l'avertissement sur les voyages au Maroc    Une Allemande de l'EI écope de dix ans de prison    Début à Ryad des travaux du Sommet de l'Initiative verte du Moyen-Orient avec la participation du Maroc    «Chatarra» de retour sur les planches    L'Ensemble El Akademia se produira sur la place Hassan II de Dakhla    Tétouan accueille le 14è Forum international de Bande dessinée    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



SNDD : Après les départements ministériels, place aux régions
Publié dans Les ECO le 30 - 11 - 2017

Après la réunion du Comité de pilotage de la mise en œuvre de la SNDD au niveau des départements ministériels, Fès a abrité, le 29 novembre, un atelier dédié à l'étude du «Schéma régional de préservation de l'environnement et de lutte contre les changements climatiques»..
Le secrétariat d'Etat chargé du Développement durable multiplie les sorties sur l'implémentation de la Stratégie nationale du développement durable (SNDD)! En effet, après avoir organisé, la semaine dernière à Rabat, sous la présidence du chef de gouvernement, la toute première réunion du Comité de pilotage de la mise en œuvre de la SNDD visant à discuter des Plans d'actions sectoriels de développement durable (PADD) -entendez le PADD par département ministériel- qui précisent la contribution de chaque département dans la mise en œuvre de cette stratégie, elle a tenu mercredi 29 novembre un atelier à Fès pour, cette fois-ci, procéder au lancement officiel de l'étude du «Schéma régional de préservation de l'environnement et de lutte contre les changements climatiques».
La cérémonie de lancement officiel de cet atelier, organisée par le secrétariat d'Etat chargé du Développement durable, en partenariat avec la wilaya de la Région Fès-Meknès et le Conseil régional de Fès-Meknès, a été présidée par Nezha El Ouafi, secrétaire d'Etat chargée du Développement durable. Elle a été consacrée à la présentation du cadre général de l'étude et à la sensibilisation de l'ensemble des acteurs concernés à l'approche adoptée et aux outils utilisés pour l'élaboration du «Schéma régional de préservation de l'environnement et de lutte contre les changements climatiques». En effet, l'étude sera conduite selon une approche participative et inclusive, impliquant l'ensemble des acteurs membres du réseau régional d'échange d'informations sur l'environnement et le développement durable. Etaient notamment invités à cette rencontre, les représentants des autorités locales et collectivités territoriales, des départements ministériels, des organismes publics, des universités, des opérateurs économiques et de la société civile.
Concrètement, le «Schéma régional de préservation de l'environnement et de lutte contre les changements climatiques» qui sera élaboré à la suite de l'étude aura notamment pour objectif d'actualiser le Rapport sur l'état de l'environnement selon le nouveau découpage administratif, avec un focus sur la problématique liée aux changements climatiques et la proposition d'un plan d'actions pour le développement durable comportant les mesures permettant de décliner, au niveau de la région, les priorités de la SNDD qui a été présentée en Conseil de gouvernement le 1er juin 2017 et adoptée par le Conseil des ministres le 25 juin 2017. Ce schéma contribuera également à la concrétisation de la Charte nationale de l'environnement et du développement durable, ainsi qu'à la mise en œuvre des Objectifs du développement durable (ODD) adoptés par la Communauté internationale en 2015. Signalons qu'en marge des travaux de cet atelier, des visites de projets environnementaux réalisés au niveau de la ville de Fès, dont notamment la Station d'épuration des eaux usées (STEP) et la décharge contrôlée, ont eu lieu.
Par ailleurs, cet atelier s'inscrit dans le cadre du programme de mise en œuvre de la SNDD au niveau de l'économie marocaine. Lequel programme a enregistré la semaine dernière une importante réunion présidée par le chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, au cours de laquelle le Comité de pilotage de la mise en œuvre a discuté des Plans d'actions sectoriels de développement durable des 21 départements ministériels concernés. Au total, la mise en œuvre de ces PADD se fera suivant un délai réglementaire à respecter ; des enjeux, attentes et priorités variées ; 30 plans d'actions de développement durable ; 31 axes stratégiques et 137 objectifs ; 360 indicateurs à suivre et à alimenter ; des plans d'ajustement à établir en fonction des performances réalisées et 632 mesures à mettre en œuvre et à suivre. Par exemple, le département de l'Agriculture a un PADD qui totalise 173 mesures à mettre en œuvre, dont 73 vont nécessiter une contribution d'autres départements ministériels (Voir tableau). Au niveau de la gouvernance de la mise en œuvre de la SNDD, deux comités ont été mis en place. Un comité stratégique présidé par le chef de gouvernement et comprenant tous les ministres. Il se réunit une fois par an et ses attributions consistent à formuler les orientations stratégiques et fixer les priorités ; arbitrer sur des options stratégiques ; orienter la loi de Finances afin de garantir une mise en œuvre effective ; assurer l'intégration des mesures de durabilité dans les politiques et les programmes sectoriels et attribuer les rôles et responsabilités aux différentes parties prenantes. Et un comité de pilotage qui se réunit chaque semestre pour examiner et évaluer à mi-parcours les bilans annuels d'activité.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.