Botola Pro: Berkane arrache ses trois premiers points (VIDEO)    UA : Le Maroc prend part à la 13ème Sommet extraordinaire sur la ZLECAF    Evolution du coronavirus au Maroc : 4118 nouveaux cas, 376.738 au total, samedi 5 décembre à 18 heures    Message du roi Mohammed VI au roi de Thaïlande    Kénitra: un bébé de 2 mois abandonné en pleine rue    Covid19 : les mesures en vigueur à Tiznit prolongées de 15 jours    Financement de l'Education: TGR explore de nouvelles pistes    "Women Tech" : l'universitaire marocaine Hajar Mousannif remporte le 1er prix    2M : Transformation éminente des programmes d'information (vidéo)    CNTSH : Baisse importante du nombre de dons de sang    La FIFA promulgue un nouveau règlement : Instauration d'un congé de maternité de 14 semaines au profit des footballeuses !    USA : Obama, Clinton et Bush promettent de se faire vacciner devant les caméras    Covid-19: ce pays est le plus gros acheteur de vaccins dans le monde    Royal Air Maroc couvre le risque Covid-19 dans ses vols à l'international    Auto-entrepreneurs, IR, amnistie fiscale…les amendements acceptés    Relance: Les crédits garantis atteignent 50 MMDH (Benchaâboun)    BAM : la demande bancaire en liquidité totalement satisfaite    Un marocain parmi quatre immigrants arrivés à Mellilia à la nage    Relance post-Covid : Bourita appelle la communauté internationale à faire preuve de solidarité    Coût du vaccin, durée, effets indésirables... Les explications d'un responsable du ministère    The Banker magazine : Attijariwafa bank élue meilleure banque au Maroc en 2020    Une ONG suisse salue l'opération nettoyage de la zone tampon menée par les FAR    Messaoud Bouhcine, président du Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques    Décès de l' ancien président de la Fédération Royale marocaine de rugby, Said Bouhajeb    Chambre des conseillers: le PLF 2021 adopté à la majorité    Un derby régional pour la journée inaugurale de la Botola    Jo de Tokyo : Les athlètes seront soumis à des règles très strictes    Football: Le Japon hôte de la Coupe du monde des clubs 2021    Pose de la première pierre du nouveau consulat général US à Casablanca    L'action humanitaire du Maroc reconnue à travers son élection au Conseil d'administration du PAM    Stef Blok : Les actions du Maroc sont une réaction au blocage d'El Guerguarat par le Polisario    "Au Nom des miens " , une exposition de Hassan Bourkia    Parution du recueil poétique "Marrakech : Lieux de passage " d'Ahmed Islah    Fès: décès du premier proviseur marocain du lycée Moulay Driss    Unesco. Le Maroc soutient Audrey Azoulay pour un second mandat    Institut Cervantes : Le cycle du cinéma "Courts-métrages au féminin" en ligne du 7 au 30 décembre    CGEM-DGI : vers une réduction des litiges entre l'Administration et les entreprises    Tout ce qu'il faut savoir sur la nouvelle cellule terroriste démantelée par le BCIJ à Tétouan (vidéos)    L'Intérieur dénonce les déclarations irresponsables visant des institutions sécuritaires nationales    Décès de Aziz Abdelaziz Aïouch, 1er proviseur marocain du lycée Moulay Driss de Fès    Sahara marocain : ARTE dévoile au grand jour les fake news du « polisario »    Le film marocain «Much Loved» bientôt sur Netflix !    La rappeuse marocaine « Khtek » parmi les 100 femmes influentes dans le monde    Une nouvelle cellule terroriste démantelée à Tétouan    Coup de filet du BCIJ: démantèlement d'une cellule terroriste à Tétouan    BCIJ : Démantèlement d'une nouvelle cellule terroriste à Tétouan (photos)    Le Wydad fin prêt pour la reprise de la Botola    Messaoud Bouhcine: «Les arts vivants sont en crise»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le gouvernement aux étudiants de médecine : Il faut reprendre les études et poursuivre le dialogue
Publié dans Les ECO le 29 - 05 - 2019

Le gouvernement s'est dit, mercredi, disposé à poursuivre le dialogue avec les représentants des étudiants de médecine et de pharmacie et de médecine dentaire en vue d'aboutir à des solutions, appelant les étudiants à reprendre les études en vue de passer les examens. Cette déclaration a été faite par le ministre de l'Education nationale, de la Formation professionnelle, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saïd Amzazi, et le ministre de la Santé, Anas Doukkali, lors d'un point de presse à Rabat.
Amzazi et Doukkali ont souligné à cette occasion que les deux ministères se sont engagés dès le début dans un dialogue sérieux, constructif et responsable en tenant sept réunions dont cinq avec les représentants des étudiants en présence de l'un des deux ministres concernés dans l'une de ces réunions, relevant que les deux départements ont répondu favorablement à la majorité des points soulevés dans le dossier revendicatif, avec un taux de 90%. Ils ont expliqué à cet effet que leurs ministères respectifs ont interagi positivement avec 14 points d'un total de 16, et qui concernent notamment la question de maintenir le statut juridique actuel du concours des médecins, des pharmaciens et des médecins dentaires internes, bénéficier du système d'assurance maladie obligatoire, revoir à la hausse le nombre de postes de travail réservés aux titulaires d'un doctorat en pharmacie ou en médecine dentaire, permettre aux étudiants de pharmacie de bénéficier d'une indemnité de fonction au cours de la cinquième année de formation ainsi qu'au cours de la sixième année en pharmacie et médecine dentaire.
Deux points de désaccord à caractère non-urgent seront activés dans deux ans, à savoir les concours de résidanat et l'ajout d'une sixième année pour obtenir le diplôme de médecine dentaire. Pour le premier point, les deux ministres ont souligné que le concours des médecins résidents ne concerne pas les étudiants mais les médecins marocains ayant obtenu le diplôme de médecine, de pharmacie ou de médecine dentaire, y compris ceux qui ont obtenu des diplômes étrangers reconnus, soulignant qu'il est impossible d'interdire aux médecins marocains de passer le concours (de recrutement) s'ils répondent aux conditions requises, comme étant un droit constitutionnel inaliénable. M. Doukkli a relevé à cet effet que son département s'est engagé en coordination avec le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique à réviser le décret N 2.91.527 relatif à l'organisation du concours des médecins, des pharmaciens et des médecins dentaires résidant afin de garantir les droits et les acquis des étudiants des facultés de formation médicale publique quant à l'accès aux formations de spécialisation. Les parties concernées se sont mises d'accord pour poursuive le dialogue au sujet de l'organisation de ce concours dans la perspective de concevoir la réforme du troisième cycle avec la participation des représentants des professeurs chercheurs et des représentants des étudiants, a-t-il dit, signalant que le ministère s'est engagé à oeuvrer à poursuivre l'augmentation du nombre de postes réservés au concours de résidanat, tout en renforçant la dimension régionale dans ces concours en vue de permettre aux régions de disposer de ressources humaines spécialisées. Concernant le second point de désaccord au sujet de l'ajout de la sixième année en médecine dentaire, les deux ministres ont fait savoir qu'au niveau international, la durée de formation pour décrocher ce diplôme dure en moyenne six années, ce qui a nécessité l'accompagnement de cette orientation et son adoption au niveau national, et ce depuis le début de la réforme pédagogique destinée aux études de médecine, y compris la médecine dentaire, au cours de l'année universitaire 2015-2016.
Dans ce sens, le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a affirmé son engagement pour faire participer les représentants des professeurs chercheurs et des étudiants de la médecine à la révision de la formulation et de la mise en œuvre du contenu du cahier des normes pédagogiques nationales du diplôme du docteur de la médecine dentaire et le dossier descriptif régissant les stages de la sixième année.
Le ministère a ajouté que les conditions nécessaires assurant une formation de qualité au cours de cette année seront mises en place, à travers l'intensification des stages pour acquérir plus d'expérience et faciliter l'intégration des lauréats dans le marché du travail.
Les deux ministres ont, par ailleurs, regretté l'absence d'un interlocuteur à même de rapporter les détails de la proposition du gouvernement aux étudiants et aboutir ainsi à une solution, notant que la réunion du 12 avril avait donné lieu à un accord et à un engagement des deux parties, et dont les contenus n'ont pas été présentés aux deux Assemblées générales de la coordination nationale des étudiants de médecine et de médecine dentaire.
Le ministère de l'Education nationale, de la formation professionnelle, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique a affirmé que toutes les conditions sont réunies pour organiser les examens dans les délais prévus, à partir du 10 juin, appelant les étudiants à passer leurs examens, et ensuite prendre le temps nécessaire pour approfondir le dialogue concernant les deux points de désaccord en suspens.
Les deux ministres ont, en outre, réitéré l'engagement du gouvernement à résoudre les problématiques existantes et à répondre aux revendications légitimes et possibles dans le cadre d'un dialogue constructif, responsable et sérieux, de nature à améliorer et développer les propositions.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.