Maroc-Australie : un processus d'exploration de niches économiques enclenché ?    Elections du 8 septembre : Des parlementaires européens saluent les efforts du Maroc en matière de démocratie    Le Parlement Marocain à la tête de la Commission permanente de la paix et de la sécurité internationale de l'UIP    Ryad Mezzour: « Tous les ingrédients sont réunis pour la réussite du modèle congolais »    L'INDE, première étape du road show international "Morocco Now"    Crédit du Maroc: Forte hausse des bénéfices de la banque à fin septembre 2021    Contrôle de vie des bénéficiaires de pension : La CNSS dématérialise les procédures    Fermeture des frontières Maroc-France : Air France prête à renforcer son programme de vol    Doucement mais sûrement, le marché de l'immobilier au Maroc se redresse    Le renseignement, entre efficacité et légitimité : le Maroc, l'un des rares pays qui satisfait à cette union    Le Forum économique de Davos annule une réunion après des menaces de complotistes    Sénégal: Macky Sall veut restaurer le poste de Premier ministre, supprimé en 2019    Maroc-Israël : Les enjeux et non-dits d'un accord historique    Fermeture des comptes bancaires des mosquées : Le CFCM sort de son silence et dénonce l'arbitraire    CAF : La Supercoupe poussée jusqu'à février 2022    Mondial- Barrages africains : Tirage des matches le 26 janvier au Cameroun    Interception de 230 migrants d'Afrique subsaharienne à Laâyoune et Tarfaya    CAN 2021: la CAF met fin aux rumeurs d'une éventuelle délocalisation du tournoi    Le calendrier 2022 de la Diamond League dévoilé :Rabat accueille la 4ème étape    Interdiction d'accès au Maroc à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud    Compteur coronavirus : 154 nouveaux cas et 3 décès en 24H    OFI : « La violence faite aux femmes salit l'image du pays »    Covid-19 : Le nouveau variant, baptisé Omicron, classé préoccupant par l'OMS    Covid-19 : Interdiction d'accès au territoire marocain à tout passager en provenance de l'Afrique du Sud (officiel)    La DGAPR n'intervient pas dans les concours de recrutement externes (Mise au point)    FIFM: qui sont les lauréats de la 4ème édition des Ateliers de l'Atlas?    Rabat: Remise de prix aux gagnants du concours «Je dessine mon Patrimoine»    "Khartoum Offside": Au Soudan, le football féminin, plus qu'une passion, un combat pour les droits    Israël vend au Maroc le système de missile multi-missions Barak 8    Covid-19 : Le Maroc en tête des pays africains ayant acquis plus 400 millions de doses de vaccin    Tunisie : près de 500 migrants secourus au large par la Marine    L'UE prévoit l'instauration d'un salaire minimum ''équitable''    Maroc/Inde : Appel au renforcement de la coopération en termes d'investissements bilatéraux    Prix Goncourt : une magnifique consécration à la littérature africaine    Le PSG battu mais qualifié, City, Real et Inter en 8es, Benzema buteur    BAD : 120 millions d'euros pour soutenir les entrepreneurs, les TPME et stimuler la relance    Covid-19 : Que sait-on sur le nouveau variant détecté en Afrique du Sud ?    Naufrage de migrants : Les Britanniques écartés de la réunion du 28 novembre    Rejet de 25 candidatures, dont celle de Saïf Al Islam Kadhafi    Protection sociale: le Conseil du gouvernement adopte un décret d'application relatif aux médecins    Le Maroc favori face au Danemark à Marrakech    «Fragments de vie» de Abdelatif Habib en vernissage à Rabat    Le processus de la création et le pouvoir des mots    «Juifs d'Orient, une histoire plurimillénaire»    L'Education requiert des réformes profondes et urgentes (M. Baitas)    Benny Gantz prie pour SM le Roi à la Synagogue « Talmud Torah » à Rabat    Mondial 2022 au Qatar : Les conditions désastreuses des travailleurs migrants    «Comme avant...» : Une exposition de Rero pour rouvrir l'espace d'art Montresso    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Opinions : Téhéran finance le terrorisme alors que l'économie s'effondre en Iran
Publié dans L'observateur du Maroc le 22 - 01 - 2019


Par Struan Stevenson *

Malgré sa civilisation riche et ouverte, l'Iran est devenu un paria international et son régime théocratique est condamné pour ses violations des droits de l'homme et son exportation du terrorisme. En même temps, ses 80 millions de citoyens, dont plus de la moitié a moins de 30 ans, sont dans le dénuement économique total, dans un contexte de coupures de courant, de pénuries d'eau et des prix qui ont augmenté de plus de 50%.
Depuis l'entrée en vigueur, le 5 novembre, de la deuxième tranche des sanctions américaines ciblant les secteurs pétroliers et bancaires, l'Iran produit un million de barils de brut de moins par jour. Cela a coûté 2 milliards de dollars à l'économie iranienne depuis novembre, pourtant les mollahs continuent de financer le terrorisme.
La chute de l'Iran dans le chaos économique est directement imputable au Guide suprême, l'ayatollah Ali Khamenei, et au président Hassan Rohani. Leur politique expansionnisme au Moyen-Orient les a engagées dans une guerre meurtrière en Syrie aux côtés de Bachar al-Assad, et dans le soutien dispendieux aux milices extrémistes en Irak, au Yémen et au Liban. Dans ce dernier pays, plus de 750 millions de dollars sont versés annuellement au Hezbollah qui agit comme une force supplétif pour le compte de Téhéran. Cette situation n'est plus tenable.
Combiné à la corruption du système, il n'est pas surprenant qu'un pays qui possède la deuxième réserve mondiale de gaz et la quatrième réserve mondiale de pétrole, soit confronté à une crise économique aigue et à un mécontentement populaire grandissant. Des millions d'Iraniens sont descendus dans la rue depuis plus d'un an pour protester contre l'incurie des mollahs et les dépenses injustifiées dans la belligérance et la terreur. Pour se maintenir au pouvoir, les Gardiens de la révolution islamique ont sévit cruellement contre les manifestants et les grévistes, avec des dizaines de personnes tués et quelques 12 000 personnes arrêtées après la vague de protestation déclenchée depuis janvier 2018.
Pour détourner l'attention du public, les autorités ont organisé un certain nombre de procès d'hommes d'affaires. Plusieurs ont été exécutés pour contrebande, notamment Vahid Mazloumi, qualifié de « sultan de la monnaie » et Hamid Darmani, qualifié de « sultan de la bitume ». Trente-trois autres hommes d'affaires ont été emprisonnés pour corruption.
Or la véritable corruption est l'œuvre des institutions financières qui sont contrôlées par les Gardiens de la révolution et les fondations du Guide suprême. Vingt-huit banques et secteurs industrielles couvrant l'acier, l'aluminium et la production automobile ont été confisqués après la révolution de 1979 et remis aux fondations islamistes. En 2013, la Fondation du Guide suprême a été évaluée par Reuters à plus de 95 milliards de dollars. Ces fondations ne paient pas d'impôt et n'ont aucune responsabilité quant à la façon de dépenser leur argent. Les Gardiens utilisent ces fondations pour diffuser la révolution islamique dans les pays du Moyen-Orient et finance les usines de fabrication de missiles balistique et le projet nucléaire.
La mainmise des Gardiens sur l'économie iranienne est désastreuse. On estime qu'il y a 75 000 projets de construction inachevés en Iran, parce que l'argent alloué dans le budget du gouvernement n'est jamais dépensé pour ces projets. Ce dernier doit 150 milliards de dollars aux entrepreneurs et ses dettes ne cessent d'augmenter. La destruction des capacités de production iraniennes qui en résulte est considérable. Trente-huit sociétés cotonnières ont fermé l'année dernière. Un millier d'usines fabriquant des réfrigérateurs, des téléviseurs, des textiles etc. ont jeté l'éponge. Le chômage de masse a été le résultat inévitable, avec 1,2 million de chômeurs de plus en Iran chaque année, principalement parmi les jeunes. Selon les chiffres publiés dans la presse iranienne, le salaire mensuel moyen d'un travailleur ne suffit aujourd'hui que pour une semaine. Cela amène beaucoup de gens à vendre leurs organes, reins et moelle osseuse, pour subvenir à leur besoin. Rien qu'à Téhéran, 20 000 personnes dorment dans la rue, dont 5 000 femmes.
Selon le Fonds monétaire international, en 2018 l'Iran a eu une croissance négative de 1,5%. Il prévoit une croissance négative de 3,6% pour 2019 et une diminution de 97 milliards de dollars du PIB.
Le régime islamiste n'offre aucune solution à la crise économique et ne montre aucun signe de vouloir changer sa politique axée sur la déstabilisation et l'expansion régionale. La société iranienne est confrontée au chaos et le régime n'a pas la capacité de réformer l'économie. Au lieu de cela, les mollahs se concentrent sur la diabolisation du principal mouvement d'opposition démocratique, les Moudjahidine du Peuple.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
* Struan Stevenson, eurodéputé de 1999 à 2014, est coordinateur de la « Campagne pour le changement en Iran ».
Plus d'information sur sa page Wikipedia


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.