Le Chef d'Etat-major de l'Armée de Terre des Etats-Unis reçu par le ministre chargé de l'Administration de la Défense Nationale    Amrani met en exergue les choix visionnaires de Sa Majesté le Roi    Installation du nouveau premier président de la Cour d'appel de Rabat    Bank Al-Maghrib: Légère hausse du résultat net en 2020    Ministère de l'Economie, des Finances et de la réforme administrative. Un nouvel organigramme entre en vigueur    Eagle Hills livre la première phase de « Rabat Square »    Le Parlement Jeunesse du Maroc tient sa 3ème session législative    Israël accuse et menace l'Iran qui rejette toute implication    JO-2020 : El Bakkali offre au Maroc l'Or olympique    Une coupe spectaculaire... sur les traces de la Botola    Dissolution de la direction technique nationale et gel de toutes les activités    Rabat/plage des Oudayas : Le surf de plus en plus populaire (Reportage)    Message de félicitations de SM le Roi au champion olympique Soufiane El Bakkali    Covid-19 : Nouvelles mesures restrictives à partir de mardi    Pfizer et Moderna augmentent le prix de leurs vaccins contre le Covid    L'intérieur dément les allégations sur la désertion des Forces auxiliaires à Sebta    Dalsinky, l'artiste qui réunit sculpture et peinture (Interview)    La découverte: Imane Benzalim, une femme de chœur    Fatima Regragui tire sa révérence    Le groupe marocain Asif est de retour avec « Balbala »    Sites marchands/e-marchands. Les transactions par cartes bancaires atteignent un chiffre record    Fès : l'USMBA accueille le premier Hackathon "Serious Games"    JO de Tokyo : « L'or » de la vérité a sonné    L'ancien maire de Fès quitte l'Istiqlal face au «dévoiement de la ligne» du parti    Inondations : la justice allemande enquête sur des soupçons de défaillances dans la gestion du système d'alertes    Allemagne : l'épouse d'un politologue soupçonnée d'espionnage pour Pékin    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 2 août 2021 à 16H00    Virus : face à la pénurie d'oxygène, l'Algérie lance un appel à la diaspora et à la société civile    RDC : 33 morts dans la collision d'un camion et un bus    Hussein Arnous chargé de former un nouveau gouvernement syrien    Affaire Ghali : L'étau se resserre autour de l'ex-chef de cabinet de Gonzalez-Laya    L'ancien maire de Marrakech, Omar Jazouli, tire sa révérence    Chambres professionnelles : plus de 12.000 candidats aux élections    Arts plastiques: belle initiative, noble dessein    Mesures sanitaires : en Allemagne, confrontations entre manifestants et policiers    Sports équestres / Dressage : Honorable performance de Yessin Rahmouni aux JO    Meknès : Trois faussaires de billets de banque mis sous les verrous    BAM: hausse de la masse monétaire de 8,4% en 2020    L'actrice Fatima Regragui n'est plus    L'actrice marocaine Fatima Regragui n'est plus !    Mort de Fatima Regragui, actrice populaire et engagée    Demande sur le cash : Une hausse "exceptionnelle" en 2020 (BAM)    Maroc/Météo : Temps stable ce lundi 02 août    Climat: le seuil de +1,5°C risque d'être atteint d'ici 2025, avertit l'ONU    Le rabbin Abraham Joulani félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône (Vidéo)    Des millions d'Américains menacés d'expulsion    JO 2020. Abdelati El Guesse et Nabil Oussama éliminés en demi-finales du 800 m    Covid-19 : L'OMC met en garde contre l'inégalité vaccinale pour la reprise économique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Acquisition des filiales AFG pour 1 milliard DH : Le Groupe BCP balise son expansion en Afrique
Publié dans Albayane le 15 - 06 - 2012

Mercredi matin, le Président du Groupe BCP, Mohamed Benchaâboune, officialise l'acquisition des filiales de l'Ivoirien Atlantic Finance Group -AFG- dans sept pays ouest-africains de la zone UEMOA. Une opération d'envergure stratégique pour laquelle la première banque publique au Maroc aligne l'équivalent d'1 milliard DH. L'horizon africain se dégage pour le Groupe Banque Centrale Populaire -BCP-, qui semble accélérer sa marche vers le cap espéré : se positionner sur ce marché qualifié de « vivier de croissance ». L'option AFG est probablement le meilleur scénario d'une expansion rapide, moins lourde en cash et plus profitable en termes de retour sur investissement. C'est presque à l'image de l'échange effectué entre Attijariwafa bank et le Français Crédit Agricole, il y a six ou sept ans déjà.
Benchaâboune, le patron de la BCP, n'arrête pas de surprendre la Place. Il a réussi, coup sur coup, trois opérations d'augmentation de capital, dont la toute dernière réservée au Français BPCE (Banques Populaires-Caisses d'Epargne) à hauteur de 5% du capital. D'autres opérations sont prévues dans le plan de développement de la BCP : une nouvelle augmentation de capital dans la limite de 5% offerte aux institutionnels marocains ; et une autre de taille équivalente sous forme d'émission de dette subordonnée auprès des institutionnels étrangers. Toute cette suite d'événements démontre que la stratégie suivie par Benchaâboune est mûrement réfléchie. Autrement dit, la BCP bénéficie d'un matelas financier suffisamment confortable pour financer ses acquisitions africaines auprès d'AFG.
Dans sa conférence de presse du mercredi au Nadi à Casablanca, Benchaâboune a précisé que l'accord de partenariat conclu avec Koné Dossongui, ancien ministre ivoirien et patron du Groupe AFG, sera opérationnel dans quelques jours, l'aval des autorités compétentes étant déjà acquis.
La création d'une holding commune «Atlantic Bank International», détenue à parts égales, permettra à la BCP d'être l'actionnaire majoritaire des sept filiales d'AFG : 90,5% de BACI (Côte d'Ivoire) ; 53,5% de BABN (Bénin) ; 78,9% de BATG (Togo) ; 55,9% de BABF (Burkina Faso) ; 54,9% de BAML (Mali) ; 77,6% de BANE (Niger) ; et 81,7% de BASN (Sénégal). Sans oublier le contrôle total de la banque d'affaires «Atlantic Finance» et de la société d'ingénierie informatique «Athec». A ce titre, «la BCP assurera la gestion courante de toutes ces filiales sous la marque Banque Atlantique ainsi que leur gestion stratégique, opérationnelle et financière». Du coup, la BCP, à travers cette acquisition (sept filiales d'un seul coup), accèderait à un réseau de captation fort intéressant, en l'occurrence en Côte d'Ivoire, -partie intéressante du deal, dira Benchaâboune- avec le plus grand nombre d'agences (plus de 70) et une part de marché de près de 11,5% pour un taux de bancarisation encore très faible, aux alentours de 10%.
En dépit du faible volume d'affaires dans les autres pays, la situation est intéressante, confie le patron de la BCP, notamment un fort maillage régional. Au plan commercial, le Groupe BCP prévoit de doubler le volume d'activité d'ici 2015.
Le total bilan passera de 22,9 milliards DH en 2012 à 32,4 milliards DH en 2015, en même temps, le PNB atteindra 2,6 milliards DH en 2015 au lieu de 1,5 milliard en 2012. Idem pour les ressources qui doivent évoluer de 17 milliards DH en 2012 à 25 milliards en 2015. En tous cas, «ces chiffres seront révisés pour inclure les effets de synergie». C'est une bonne affaire, rassure Benchaâboune : «On a mis de l'argent pour redresser et développer. Notre travail consiste à créer de la valeur pour les deux parties». Par rapport à l'appréciation des risques, le patron de la BCP répond qu'il n'y aura « pas d'approvisionnement dans les années à venir ». « Nous avons confié l'étude de tous les points à risques à un cabinet international» a indiqué le patron, sans en dévoiler le nom.
De plus, « le travail de due diligence que nous avons mené pendant plus de trois mois nous a permis de faire une appréciation objective et précise de la situation financière des sept filiales ».
En véritable architecte de cette expansion du groupe BCP, en si peu de temps, Benchaâboune sait qu'il est en train de réussir la plus belle transformation structurelle de la première banque publique au Maroc. Depuis 2010, le Groupe BCP opère sa mue : ouverture du capital (moins d'Etat et plus d'opérateurs privés) et présence renforcée à l'international, en Afrique et Europe.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.