Le Roi évoque les grandes qualités et le patriotisme sincère de feu Abdelhadi Baraka, doyen des chorfas Alamiyine    Covid-19 : Les régions de CS et RSK les plus touchées par les contaminations    Mali : l'ambassadeur d'Espagne convoqué pour clarifier des propos sur l'Otan    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    Gazoduc Maroc-Nigéria : Les études avancent dans de »très bonnes conditions'' (Amina Benkhadra)    Jeux méditerranéens : Le boxeur marocain Said Mortaji remporte l'argent    CAN féminine : Le président de la CAF au Maroc pour assister à l'ouverture    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    CAN, Maroc 2022 : Lionnes de l'Atlas et Etalons Dames pour lancer le bal    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    Seuls 231.272 candidats ont pu décrocher leur BAC    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Le Festival de Jazzablanca ouvre sa 15ème édition en grande pompe    Covid-19: une dose de rappel recommandée pour les personnes âgées et les plus vulnérables    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Maroc-Israël. Signature d'un mémorandum d'entente pour la construction d'établissements hospitaliers au Maroc    CAN féminine 2022 : La VAR disponible pour tous les matchs du tournoi    Halilhodzidc persona non grata en Egypte    CAN féminine, Maroc 2022 : Quelles chaines pour suivre les matchs ?    Lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Transfert de Hakim Ziyech: on en sait plus    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Les cas de variole du singe triplent en Europe, selon l'OMS, en Afrique concernée    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Jorge Sampaoli n'est plus l'entraîneur de l'OM    Météo: les prévisions du samedi 2 juillet    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Cinéma : quand Elvis se raconte à travers Baz Lhurrman    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Le nouveau clip de Manal Benchlikha cartonne (VIDEO)    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Policy Center for the new south: La plus grande flambée des prix en 50 ans
Publié dans Albayane le 15 - 05 - 2022

Les prix des matières premières connaissent leurs plus fortes augmentations en cinquante ans, en raison du conflit entre la Russie et l'Ukraine qui a causé d'importants dégâts à l'économie mondiale, entrainant de nouvelles séries de perturbations des chaînes d'approvisionnement, selon un article publié par le Policy Center for the new south (PCNS).
La guerre en Ukraine a en effet provoqué plusieurs chocs importants à l'économie mondiale, notamment la tendance à la baisse du commerce mondial et de l'intégration financière, les nouvelles séries de perturbations des chaînes d'approvisionnement et la hausse des prix des produits de base, qui ont déjà entraîné des révisions à la baisse des projections de croissance économique, accompagnée d'une inflation plus élevée », souligne l'auteur de l'article Otaviano Canuto, Senior Fellow au PCNS.
Le choc des prix des produits de base, qui s'est intensifié depuis la mi-2020, a déjà généré des niveaux de prix nettement plus élevés en 2022, selon le rapport « Commodity Markets Outlook » de la Banque mondiale, publié le 26 avril, qui a estimé que les prix resteront plus élevés à moyen terme, rapporte la même source. En ce qui concerne les perspectives pour les marchés des matières premières, elles dépendront de la durée de la guerre en Ukraine, des sanctions imposées à la Russie et de la gravité des perturbations des flux de matières premières, vu que la Russie et l'Ukraine sont de grands fournisseurs d'énergie, d'engrais, de céréales et de métaux.
La Russie est le plus grand exportateur mondial de gaz naturel, de nickel et de blé, tandis que l'Ukraine est le plus grand exportateur d'huile de tournesol, rappelle l'auteur, ajoutant que « ce n'est pas par hasard que ces produits ont connu des augmentations particulièrement marquées depuis le début du conflit en Ukraine ».
Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, le Canada et le Royaume-Uni, ont déjà annoncé l'interdiction ou l'élimination progressive des importations de pétrole russe, tandis que des acheteurs privés se sont également engagés à réduire leurs achats de pétrole russe. S'agissant des perspectives de l'économie mondiale, la publication du PCNS revient sur le rapport du Fonds monétaire international publié le 19 avril qui laisse entendre que l'anticipation d'une baisse de la demande de combustibles fossiles est due, entre autres, à la transition énergétique ayant réduit les investissements mondiaux dans le pétrole et le gaz d'environ 20 % au cours des trois ou quatre derniers mois.
Les investissements mondiaux en amont dans le secteur pétrolier et gazier ont atteint un sommet de 0,9% du PIB mondial en 2014, tombant à moins de 0,5 % du PIB mondial en 2019, puis chutant davantage pendant la pandémie. De son côté, le prix du Brent a atteint une moyenne de 116 dollars/baril en mars, ce qui n'avait pas été vu depuis 2013. Dans ce sens, la Banque mondiale prévoit que les prix moyens du pétrole s'élèveront en moyenne à 100 dollars/baril cette année, avant de chuter en douceur à 92 dollars en 2023.
Et de noter qu'en mars, les prix du gaz naturel en Europe étaient près de sept fois plus élevés qu'un an auparavant, alors que les prix du charbon dans plusieurs régions du monde ont également triplé en raison des perturbations attendues des exportations russes de gaz naturel et de charbon.
La reprise de la demande après la pandémie et les conditions d'approvisionnement restreintes avaient déjà un effet à la hausse, mais les nouveaux sauts ont fait de la hausse des prix de l'énergie au cours des deux dernières années la plus forte hausse au cours du dernier demi-siècle, depuis le choc pétrolier de 1973.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.