Journée internationale des droits de l'Homme : L'appel à la solidarité mondiale de Michelle Bachelet    Aéronautique: Un deuxième mandat pour le président du GIMAS et un bilan positif    SM le Roi inaugure le Complexe Mohammed VI de football à Salé    Nouvelle nomination au Conseil de Surveillance de Maroc Telecom    Dar Bouazza : Les autorités locales poursuivent l'abattage des chiens errants    Indice du développement humain : Encore du chemin à faire pour le Maroc !    Les femmes, cibles "par excellence" de la cyberviolence    Coupe de la Confédération africaine de football : Le HUSA et la RSB réalisent de bonnes opérations à l'extérieur    Coupe du Trône des clubs de saut d'obstacles : Le RCSE Dar Es Salam domine le classement des demi-finales    La mosquée, l'école, le dispensaire…    Hommage à Seddik Maâninou ce mardi à la MAP    SAR la Princesse Lalla Hasnaa préside la cérémonie du 30e anniversaire de l'Association Al-Ihssane    La coordination «Akal» dénonce le laxisme des autorités    Marrakech : Un musée privé de la musique voit le jour    Fiscalité, OXFAM enfonce le clou    Destitution de Trump: Démocrates et républicains à couteaux tirés sur l'enquête    Un grand dirigeant nous quitte    Le Hassania d'Agadir se ressaisit    Michael Benyahia, le premier pilote marocain et arabe chez McLaren    En Algérie, une présidentielle dont la population ne veut pas    Bataille de chiffres entre Washington et Téhéran…    Des livreurs Chronopost disparaissent dans la nature... avec un million d'euros de marchandises    La justice égyptienne livre son verdict dans l'affaire de l'opposant Mohamed Ali    Casablanca : Les 41èmes journées de la Ligue pour la santé mentale les 13 et 14 décembre    Réforme de la justice : la cadence est au ralenti    Les cimes de la création à Imouzzer Kandar    Sylvestre Amoussou, réalisateur scénariste du Bénin    «Lalla Aïcha» de Mohamed El Badaoui, projeté en avant première au FIFM    Agadir : Grand engouement pour le 1er Salon international de l'arganier    Un élève soupçonné de dénonciation calomnieuse : Une enquête est ouverte à Fès    Poutine et Zelensky dialoguent mais actent leurs divergences à Paris    L'AMMC vise la note relative à l'émission de billets de trésorerie de Douja Promotion Groupe Addoha    Atlantic Dialogues Emerging Leaders : 50 jeunes professionnels de 27 nationalités rejoignent le réseau    La dictature du buzz    Aziza Jalal remonte sur les planches    Edito : Mobilité    Changement climatique : Le Maroc préside la réunion des Seychelles    Enseignants-cadres des AREF : Côté cour, côté jardin    Boris Johnson, le Brexit à portée de main    Ligue 1 : Marseille inarrêtable, Saint-Etienne de nouveau en panne    Le MCO défait à Oujda par l'ASFAR    Le capital humain marocain, une ressource qualifiée et performante    Le gouvernement français s'apprête à lever le voile sur sa réforme des retraites    Upton Sinclair Un écrivain socialiste engagé    Participation du Maroc aux 21èmes Journées théâtrales de Carthage    Grand engouement du public au FIFM 2019    Le RNI fustige le comportement inexpliqué et ambigu du groupe du PJD à la deuxième Chambre    Dialogues méditerranéens : Mohcine Jazouli plaide pour des partenariats durables au Mena    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Registre national électronique des sûretés mobilières prévu pour le printemps 2020
Publié dans La Nouvelle Tribune le 20 - 11 - 2019

Le Registre national électronique des sûretés mobilières (RNSM) devrait entrer en vigueur au printemps de l'année 2020, ont affirmé, mercredi à Casablanca, les représentants des parties concernées par cette procédure. Cette annonce a été faite lors d'un atelier sous le thème « Registre national électronique des sûretés mobilières: réforme législative et transformation numérique », tenu à l'initiative du ministère de la Justice et celui de l'Economie, des finances et de la réforme de l'administration, ainsi que du Comité national de l'environnement des affaires (CNEA) et de la société financière internationale (IFC).
Le RNSM assure cinq principales fonctions à savoir, « informer les tiers de l'existence d'une sûreté », « déterminer le rang des créanciers de façon plus efficace », « permettre l'opposabilité du nantissement aux tiers », « aviser les autres créanciers pour défendre leurs droits en cas de réalisation de sûreté » et « assurer des données statistiques facilitant l'évaluation et la prise de décisions par les instances publiques », a précisé à cette occasion Mohamed Alla du ministère de la Justice.
Il a, dans ce sens, fait savoir qu'aux termes de la loi 21.18 relatives aux sûretés mobilières, la publicité à ce registre est effectuée soit par le créancier, soit par le débiteur ou l'agent de sûretés, ajoutant que ces personnes peuvent autoriser les notaires, les adouls, les avocats, les experts comptables ou les personnes munies de procuration spéciale à cet effet, à effectuer les opérations indiquées à leur place.
M. Alla a, en outre, souligné que la réservation d'une place à part droit à l'agent de sûretés constitue une grande innovation de cette loi visant principalement à faciliter l'accès au financement des entreprises à travers un assouplissement des règles relatives à la création des sûretés mobilières.
Et d'ajouter que ce texte définit cet agent comme toute personne physique ou morale agissant au nom et pour le compte des créanciers afin de prendre les mesures nécessaires à la contribution, l'inspection, l'administration, l'opposabilité et à la réalisation des sûretés.
Pour renforcer son rôle, a poursuivi M. Alla, la nouvelle loi a prévu trois dispositions essentielles, à savoir les créanciers ne peuvent exercer le droits que des surets ayant reçu mission de les exercer en leurs noms, la cessions des droits garanties n'affecte pas les pouvoirs de l'agent de sûreté et les sommes versées au compte dudit agent ne peuvent pas faire l'objet d'une voie d'exécution.
Cet atelier, auquel ont pris part des représentants de plusieurs institutions et établissements notamment Bank Al-Maghrib, le Groupement professionnel des banques du Maroc, l'Association Professionnelle des Sociétés de Financement, a été également marqué par une présentation sur la meilleure utilisation et réalisation des sûretés mobilières.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.