El Otmani : la confiance dans les corps intermédiaires est cruciale    Atlantic Dialogues 2019 : L'énergie, un chantier plus que prioritaire pour l'Afrique !    Industrie auto: Bientôt de nouveaux écosystèmes    Trois individus arrêtés à Casablanca pour détention d'une arme à feu et trafic de drogue    L'Unesco partenaire du festival de Fès    Alerte météo : Vagues dangereuses de 4 à 6 mètres sur les côtes atlantiques à partir du lundi    Un policier contraint de dégainer son arme pour arrêter deux individus à Fès    Casablanca: Annonce des projets primés au Festival international du film de l'étudiant    Forum parlementaire: Le Maroc et la France, partenaires pour la sécurité et le développement en Afrique    Attijariwafa bank renforce son engagement en faveur des MRE du Canada    Secteur industriel : L'indice des prix à la production en hausse    Rabat: Huit accords de partenariat pour l'accompagnement des personnes en situation de handicap    El Othmani loue l'action de l'AMMC    L'Organisation de Coopération Islamique fait le bilan de 20 ans d'activités    Botola Pro D1 : Le classico Wydad-AS FAR vole la vedette    Oriental: Le CRI en mode proximité    Arganier: Le bio pour monter en gamme    Cafés hors la loi: La démolition commence!    Rabat: L'Intérieur se charge du budget 2020    Complexe Mohammed VI: Le modus operandi    Un nouveau souffle pour la Fondation «Esprit de Fès»    Des entreprises portugaises en mission d'affaires multisectorielle au Maroc    Un ex-Premier ministre turc égratigne Erdogan en lançant son parti    L'intelligence artificielle, entre opportunité et menace pour la santé    Ligue des champions : Ciel dégagé pour le PSG avant l'heure de vérité    Ligue Europa: Arsenal et la Roma au rendez-vous des seizièmes    Avec la victoire de Boris Johnson, tout reste à jouer pour l'économie britannique    La musique gnaoua, entre rituel africain et culte des saints vénérés au Maroc    André Azoulay: Il s'agit d'une consécration de l'engagement pionnier d'Essaouira    Le vivarium du jardin zoologique de Rabat désormais ouvert au public    Les Algériens ne veulent pas Tebboune    Football: Qui sont les joueurs africains les mieux payés?    La BAD approuve près de 245 millions d'euros pour développer les réseaux de transport d'électricité et d'électrification rurale    Présidentielles algériennes : Abdelmadjid Tebboune vainqueur selon les résultats préliminaires    Gestion des catastrophes naturelles : La Banque mondiale accorde un prêt de 275 millions de dollars au Maroc    Nouvelle défaite cruelle de l'OCK    Eliminatoires Mondial-2022 : La date du tirage au sort fixée    Karim El Aynaoui : « Atlantic Dialogues », une invitation à formuler des réponses urgentes aux grands défis communs »    Habib Sidinou, un président sobre et altruiste    Les prémices d'un nouvel espoir    Espagne: Les 3 footballeurs accusés de viol écopent de 38 ans de prison chacuns    Neutralité carbone en 2050: l'UE s'engage, mais sans la Pologne    Ce que la Turquie pense du Polisario    L'opposition et la Constitution «adoptent» le PLF    La Gambie annonce l'ouverture prochaine d'un consulat général à Dakhla    Académie française: Abdeljalil Lahjomri reçoit le Grand Prix de la francophonie    G-B : La Livre sterling s'envole après la victoire des Tories    L'art Gnaoua inscrit au patrimoine immatériel universel    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ghazali : La stratégie énergétique du Maroc est fondée sur les énergies renouvelables
Publié dans Les ECO le 19 - 01 - 2019

Le Maroc a adopté, depuis 2009 une stratégie énergétique ambitieuse prenant en compte les défis du Maroc et reposant principalement sur la montée en puissance des énergies renouvelables, le développement de l'efficacité énergétique et le renforcement des capacités régionales, a indiqué samedi le secrétaire général du ministère de l'Energie, des Mines et du Développement durable, Mohammed Ghazali Ghazali dans une intervention lors du "Forum international de l'alliance solaire", tenu en marge du Sommet économique "Vibrant Gujarat 2019" organisé dans la ville de Gujarat (ouest de l'Inde).
Il a fait savoir qu'en décembre 2015, le Maroc a accéléré sa transition énergétique visant à produire 42 % de son énergie à partir de sources renouvelables d'ici 2020 et 52 % à l'horizon 2030.
Pour atteindre cet objectif visant à réduire la dépendance énergétique du Royaume, des programmes ont été mis en place visant une augmentation supplémentaire de la capacité de production d'électricité à partir de sources renouvelables d'environ 10.100 MW d'ici 2030, a-t-il dit.
« Jusqu'à présent, les premiers résultats de la stratégie marocaine sont très encourageants. Le système électrique marocain équilibre correctement l'offre et la demande en électricité et garantit une marge de réserve très satisfaisante», a-t-il ajouté.
Ghazali a souligné, à cet égard, que la dépendance énergétique marocaine a diminué d'environ 98% en 2009 à environ 93,9% en 2017, notant que cette baisse est le résultat de l'avancée des programmes d'énergies renouvelables qui ont permis d'accroître la part de l'énergie éolienne et solaire dans le mix énergétique du pays.
En ce qui concerne l'énergie solaire, la puissance installée actuellement a atteint 180 MW après la mise en service des 160 MW de la centrale solaire Noor Ouarzazate I, a-t-il poursuivi.
En ce qui concerne l'énergie hydroélectrique, le Maroc a développé une capacité électrique installée de 1.770 MW, dont 460 MW en tant que station de transfert d'énergie par pompage, a-t-il encore dit.
La Centrale solaire mondiale Noor Ouarzazate d'une capacité de 580 MW se positionne comme le plus grand complexe solaire multi-technologies en exploitation dans le monde, qui est composé de Noor I, Noor II, Noor III et Noor IV, a souligné M. Ghazali.
"Il est important de noter que nos projets d'énergie renouvelable sont rendus possibles grâce à la mise en œuvre d'une batterie de dispositions législatives, réglementaires et institutionnelles, qui constitue un autre pilier de notre stratégie énergétique", a-t-il indiqué. Compte tenu de l'évolution du secteur aux niveaux national et international, ainsi que de l'accélération de la transition énergétique, le ministère travaille actuellement sur un cadre législatif et réglementaire régissant les énergies renouvelables, a-t-il affirmé. Le secrétaire général a souligné à ce propos que l'objectif de cette réforme est d'améliorer la capacité de financement des projets d'énergie renouvelable, de renforcer l'attractivité du secteur, de simplifier les procédures et de garantir la stabilité et la viabilité des institutions opérant dans le secteur. "Vibrant Gujarat" est un sommet biennal des investisseurs organisé par le gouvernement du Gujarat en Inde qui rassemble des chefs d'entreprise, des investisseurs, des entreprises, des leaders d'opinion et des décideurs politiques.
Le sommet est présenté comme une plate-forme permettant de comprendre et d'explorer les opportunités commerciales du Gujarat.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.