Le Bahreïn réaffirme son soutien à la souveraineté et l'intégrité territoriale du Maroc    « African Lion 2021 »: Une opération de décontamination au port militaire d'Agadir pour évaluer la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    Sommet de l'Otan: Quand Sanchez s'humilie et humilie son pays    Opération Marhaba 2021: Forte baisse des prix pour la liaison maritime    Début imminent de la construction du gazoduc Maroc-Nigéria    Régionales de l'investissement: les étapes Laayoune et Dakhla font carton plein    « African Lion 2021 »: une opération de décontamination au port militaire d'Agadir    Algérie : le FLN remporte les législatives, le Hirak craint le retour de «la prétention dictatoriale»    À Paris, Saïd Chengriha enterre «le supposé non interventionnisme» de l'armée algérienne    Le nouveau gouvernement israélien compte quatre ministres d'origine marocaine    Melilla : tentative échouée d'entrée de 150 migrants clandestins grâce à la collaboration du Maroc    Euro 2020 : La Slovaquie prend le dessus sur la Pologne de Lewandowski    Vacances au Maroc: les premiers MRE débarquent à l'aéroport de Fès (PHOTOS)    Compteur coronavirus : 476 nouveaux cas, 9.368.046 personnes vaccinées    Murcie. Un marocain abattu par un espagnol sur la terrasse d'un café    L'anesthésie après la vaccination anti-covid peut-elle causer la mort ?    Soulaiman Raissouni et Omar Radi confrontés à de charges concrètes, dit le ministère public    M'Art Studio démarre ses activités avec Marie Bugnon & Jennifer Sormani    Festival universitaire de musique de l'ENCG Kénitra : Une troisième édition pour aiguiser l'art de l'écoute    Le théâtre du Studio des arts vivants reprend ses activités    [ Interview Anas El Filali ] La première production en 3D, 100% marocaine, prête en septembre    Pays de l'Otan : la politique envers la Chine à renforcer, selon le SG de l'OTAN    Entretien entre Erdogan et Biden    La gifle américaine !    Devises vs Dirham: les cours de change de ce mardi 15 juin    France : vers la levée de l'obligation du masque en extérieur    Les Lionnes de l'Atlas s'offrent le Mali    1,1 milliard d'euros de pertes pour les clubs de Premier League    Retour à la maison pour Buffon ?    Réforme de l'administration : pénalisant ''bug'' législatif !    «JOY» : 11 artistes livrent leur perception de la joie    Flo Arnold dans ses œuvres    Le nostalgique et l'artistique    Usage licite du cannabis : Vers l'adoption définitive de la loi    Euro 2020 : La Suède neutralise l'Espagne    Relance économique : OBG et l'AMDIE préparent un nouveau rapport    La Hongrie soutient le plan d'autonomie au Sahara marocain    Agriculture : un nouveau dispositif de soutien aux petits agriculteurs    Le Maroc réélu au comité des Nations unies sur les disparitions forcées    BKGR: BAM devrait maintenir le taux directeur inchangé    Nomination : Salima Amira, nouvelle DG Maroc chez Microsoft    Ce qui s'est passé lundi sur l'autoroute de Kénitra (DGSN)    Basket : Labib El Hamrani nommé sélectionneur national des seniors    Mohamed Bouldini évoluera en Liga NOS avec Santa Clara    L'ONDA fortement mobilisé pour la sécurité sanitaire des voyageurs    Cette région du Maroc s'apprête à accueillir 500.000 touristes israéliens    LE POUVOIR ALGERIEN SE FICHE DES RESULTATS DES URNES    Hassan Rachik: Madih Al Howiyat Al Marina    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le PAM, le PI et le PPS réclament «une bonne préparation des échéances électorales»
Publié dans Albayane le 06 - 05 - 2021


El Otmani rencontre les leaders de l'Opposition
Le chef du gouvernement a tenu à leur demande, mercredi, une réunion de concertation avec les secrétaires généraux des partis de l'opposition (le Parti du progrès et du socialisme, le Parti de l'Istiqlal et le Parti de l'Authenticité et de la Modernité). Au menu, deux grands points liés la préparation des prochaines élections et au développement de la situation sanitaire.
Selon certaines sources, El Otmani aurait plus écouté ses interlocuteurs leur promettant, à la fin de la réunion, d'apporter des réponses à leurs interrogations et exigences.
Les chefs de l'Opposition ont rappelé au responsable de l'Exécutif les mêmes remarques formulées il y a quelques mois, au sujet de la situation politique, marquée par un manque cruel de confiance générale, de plus en plus important, et ses liens avec les échéances électorales et l'indispensable réconciliation des citoyens avec la politique et les rendez-vous électoraux, de plus en plus boudés par les Marocains, notamment les plus jeunes.
Dans une déclaration à la MAP, le secrétaire général du PPS a donné, en gros, le contenu de cette réunion. Il a ainsi précisé que cette réunion a eu lieu « sur une demande des trois partis, à laquelle une suite rapide a été donnée ».
S'agissant du menu, il a déclaré qu'il s'est « concentré sur les conditions générales résultant de la pandémie et la préparation des élections, ainsi que sur le rôle des médias publics dans l'accompagnement de cette étape ».
S'agissant de la pandémie, l'accent a été mis sur « ses incidences sur la santé des citoyens et à ses impacts socio-économiques et politiques».
La discussion s'est penchée, également, sur les mesures prises par le gouvernement et les efforts destinés à faire face aux effets de cette pandémie.
La réunion a été, ajoute Benabdallah à la MAP, l'occasion pour chacun des trois partis de l'Opposition pour présenter sa vision et ses vues sur la situation actuelle.
Le second point à l'ordre du jour a abordé « tous les aspects liés à une bonne préparation des prochaines échéances électorales », notamment certaines « dispositions nécessitant des précisions, comme c'est le cas du mode électoral, le jour du scrutin et l'agenda des différentes échéances électorales dont les dates ne sont pas encore annoncées».
En ce qui concerne le troisième point, le SG du PPS a précisé que la réunion a abordé, également, le rôle des médias publics dans le suivi de cette étape politique et électorale, soulignant que « les supports médiatiques, qu'ils soient audiovisuels ou autres, accompagnaient normalement le processus électoral à travers des programmes de passages, au niveau de la télévision publique, en accordant des temps d'antenne et des quotas, répartis entre les différents partis politiques, et ce bien des mois avant le début des processus électoraux ».
Et Benabdallah de faire l'amer constat : « la situation est telle qu'il y a aujourd'hui une absence de toute initiative à ce niveau. D'où l'absence du débat politique dans la scène politique et publique, devenue vide en rapport avec les programmes, les visions et les propositions portées par les différents partis politiques ».
Nabil Benabdallah a relevé que la réunion a constitué une occasion, pour les trois partis de l'opposition, de souligner « la nécessité d'éviter d'utiliser les moyens de l'Etat pour influencer les électeurs ».
En d'autres termes, ils ont insisté sur les mesures à prendre pour empêcher l'exploitation de prétendues « œuvres caritatives » à des fins politiques et électorales, notamment par un parti de la majorité gouvernementale qui a déjà commencé à mener campagne, avant terme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.