Forsa : La SMIT dément les fausses informations concernant les appels d'offres n°100 et n°103    Sondage du CESE: 85% des interrogés insatisfaits de l'état d'aménagement et d'urbanisation du littoral    African Lion 2022 : les tirs d'armes retentissent à Cap Draa lors des exercices interarmées    Ministère des Habous: voici la date de l'Aïd Al Adha    Football : le Wydad sacré champion du Maroc pour la 22e fois de son histoire    Football: Palmarès des champions depuis la saison 1956-1957    Tragédie à Casablanca : l'effondrement du fronton d'un café cause trois morts    Casablanca : Trois morts et deux blessés dans l'effondrement d'une partie du fronton d'un café    Météo Maroc: temps assez chaud et rafales de vents assez fortes ce jeudi 30 juin    Drame à Casablanca: l'effondrement de la façade métallique d'un café fait trois morts    Maroc : La mise en œuvre des recommandations la Cour des comptes suivie grâce à une plateforme    Grand prix de Tunis de para-athlétisme : Le Maroc totalise 11 médailles, dont 6 en or    France : Borne entretient le suspense    Agadir : évaluation de la réactivité de l'Unité de Secours et Sauvetage des FAR    ONU: la Marocaine Najat Rochdi nommée Envoyée spéciale adjointe pour la Syrie    Quel avenir pour le Made in Morocco    « Art à Porter » à la galerie Marsam    «Sahran Lil» en collaboration avec Universal Music MENA    Le Festival de Fès de la Culture Soufie de retour en présentiel    Mohamed Benchaâboun : « Le Maroc restera engagé pour la réalisation des objectifs conjoints de la TICAD »    Bonne gouvernance et gestion locale : la nouvelle méthode Laftit    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce mercredi 29 juin    Anfa Park / Casablanca : Le programme du Jazzablanca Festival dévoilé    Détresse lors d'une veillée pour les migrants retrouvés morts dans un camion au Texas    Nouvelle vague de Covid-19: Les Marocains appelés à renforcer leur immunité collective (Tayeb Himdi)    Drame de Melilla : L'AMDH réclame des autopsies    Immigration illégale. Pedro Sanchez appelle au soutien du Maroc    Migration illégale: Pedro Sanchez appelle à aider le Maroc à faire face aux mafias    Variole du singe : plus de 3.400 cas confirmés dans le monde (OMS)    Les précisions de Chakib Benmoussa    Prix à la pompe : La barre des 16 dh pour le diesel et 18 dh l'essence bientôt franchie    Finance durable : l'AMMC et l'IFC signent un nouvel accord    Le sommet de Madrid organisé par l'Otan confirme une position unique antirusse    Futsal : La sélection nationale marocaine intègre le Top 10 mondial    Quand Kenza Hamoumi allie le végétal à la féminité dans ses toiles    Renault express fête sa 1ère année de commercialisation avec plus de 10 000 unités vendues au Maroc    La chanteuse égyptienne Sherine est-elle en froid avec Saad Lamjarred ? (PHOTO)    Europa Press : Assaut de Melilla, « Sánchez confirme des décès dans la police marocaine »    Mustapha Hadji poursuit Vahid Halilhodzic pour diffamation    UE : Les 27 actent la fin du moteur thermique en 2035    Conseil de gouvernement: Positif au Covid-19, Baitas n'animera pas le point de presse    JM Oran 2022 : Elliot Benchetrit file en quarts de finale    Coopération sécuritaire : Pourquoi le Maroc est de plus en plus sollicité ?    FORSA, bilan d'étape avec Fatim-Zahra Ammor (VIDEO)    Ecriture et infini : La mystique en littérature pour l'amour de soi et de l'autre    Correspondances : Jalil Bennani et Roland Gori font le pari du Sud    Ouahbi: Le gouvernement engagé à parachever les importants chantiers issus de la réforme constitutionnelle    Football U18 : Le Maroc bat l'Algérie aux Jeux méditerranéens    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mini Countryman : Le plus jovial des SUV
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 04 - 11 - 2010


Petite fourmi devenue grande famille. C'est ainsi qu'on pourrait qualifier la plus chic des petites anglaises. Moins d'une décennie après son revival remarquablement orchestré par son propriétaire (le BMW Group), Mini ne correspond plus à un seul modèle, mais bien à une gamme à part entière. Après la citadine Mini, sa déclinaison cabriolet, puis son break Clubman, c'est au tour du segment des crossovers d'être investi avec le Countryman. Une nouveauté qui débarque au Maroc ce mois-ci et avec laquelle l'importateur marocain de Mini nourrit de grandes ambitions commerciales pour cette marque, puisqu'il prévoit d'en écouler une bonne centaine d'unités sur une année pleine comme 2011. C'est l'équivalent de tout le volume annuel de Mini (tous modèles confondus) au Maroc, comme ce fut le cas en 2009 (103 unités). Un objectif qui reste pourtant très réaliste au vu des qualités du Countryman. D'abord, un look enjoué et enjôleur qui, tout en étant typiquement Mini (phares globuleux, montants noircis, forme des rétroviseurs…), arbore un design qui lui est propre. Outre une ligne de toit spécifique et plus marquée, on remarque une proue sensiblement verticale et affublée d'un dessin de calandre inédit. La partie arrière est encore plus singulière et ses feux se conjuguent aux projecteurs avant pour offrir, le soir, au Countryman une belle signature lumineuse. Prétentions familiales et polyvalence d'utilisation obligent, il n'est plus question de dire «small is beautiful». Cette fois, le dernier-né de la gamme est tout simplement la plus grande des Mini, puisqu'il a franchi le cap «symbolique» des 4 mètres (4,097 m précisément). De quoi offrir 4 vraies places, voire une banquette pour trois personnes (choix retenu par Smeia), ainsi qu'un grand coffre à bagages, offrant une capacité de 350 à 1.170 litres au maximum. Au vu du poste de conduite, ses compteurs, ses aérateurs et ses diverses commandes, le traitement de son habitacle a été réalisé dans un langage connu à la marque, mais non sans un petit vent de fraîcheur. Ainsi, celui qui s'installera au volant du Countryman profitera non seulement d'une conduite surélevée, mais aussi de quelques nouveautés comme l'aclairage d'ambiance et surtout, le «center rail» : un système de rangement unique en son genre offrant de multiples possibilités de personnalisation. Comme tous les autres modèles de ce label haut de gamme, le Countryman reçoit des matériaux de qualité, y compris dans son ticket d'entrée. Le chrome des poignées (intérieures) de portes, le cuir du volant ou encore le velours des tapis de sol sont des exemples parmi tant d'autres… Au-delà de son style extérieur et de sa présentation intérieure, c'est surtout par son architecture technique que le Countryman s'inscrit –non sans harmonie– en décalage avec le reste de la gamme. Et pour cause, il est –par rapport à une citadine Mini– plus gros, surélevé et peut disposer d'une transmission intégrale. Que de paramètres qui changent tout sur la route. Rien à voir avec le comportement bien trempé et même atypique d'une Mini qui offre les sensations de conduite d'un kart. Tout aussi destiné aux routes bitumées et offrant même un tempérament sportif d'une efficacité exemplaire dans sa version Cooper S, le Countryman peut aussi s'aventurer en dehors des sentiers battus grâce à sa transmission intégrale. Celle-ci, baptisée All4, n'est proposée que sur deux des cinq motorisations de la gamme Countryman, en l'occurrence celles de la version Cooper S (184 ch) et du diesel Cooper D (122 ch). Le reste des blocs motopropulseurs s'entend des versions essence One (98 ch), Cooper (122 ch) et du diesel One D (90 ch) et font du Countryman une traction suffisante et économique pour une utilisation urbaine et quotidienne. Enfin, question équipements, si l'on sait que le Countryan propose une dotation d'emblée bien fournie, incluant notamment les barres de toit, la climatisation manuelle, l'autoradio CD-MP3 (avec prise AUX), le capteur de crevaison, les 4 vitres et rétros électriques, la banquette arrière rabattable et coulissante, la direction à assistance électronique en fonction de la vitesse, 6 airbags, une barre stabilisatrice à l'arrière, ainsi que toute une panoplie d'aides actives à la conduite, dont l'ABS avec répartiteur (EBD) et contrôle de freinage en courbe (CBC) et le contrôle dynamique de stabilité (DSC). Si l'on peut saluer l'aspect très compétitif des tarifs, lesquels démarrent à moins de 280.000 DH et plafonnent sous la barre des 420.000 DH, on ne saurait s'étonner du nombre de finitions disponibles sur le catalogue marocain de ce modèle. Au total, pas moins de 28 configurations (ci-dessous) du Countryman sont proposées au client marocain, qui pourrait carrément s'y perdre. En tout cas, si avec toutes ces versions, il (le client) n'arrive pas à trouver chaussure à votre pied, c'est que le dernier-né des Mini n'est pas fait pour l'épouser. Ou inversement…

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.