La CAF prévoit deux pauses fraîcheur entre les mi-temps    Meknès. Arrestation d'une bande criminelle arrêtée pour cambriolages    Exposition sur Eugène Delacroix à Rabat, une première dans le monde arabe et en Afrique    Musiques sacrées. Le festival bat son plein    L'Iran dit avoir abattu un drone américain et parle de « ligne rouge »    Objectif Downing Street : Place aux deux finalistes    TE Connectivity inaugure sa deuxième usine de production au Maroc    Jeux Africains de Plage : le Maroc bat l'Algérie au beach-soccer    Arts martiaux : Marrakech abritera le Championnat du monde professionnel de muay thai    Saut d'obstacles : Concours officiel de la Garde royale du 28 au 30 juin à Rabat    Organisé par AOB Group et l'AMEE : La performance énergétique dans l'hôtellerie en débat    Kenzi Tower Hôtel: Restaurant Sens, une carte joliment revisitée    Une nouvelle stratégie de financement de la santé s'impose    Accueil en fanfare pour le président chinois en Corée du Nord    L'OPM célèbre la fête de la musique aux rythmes de compositions dansantes    Jazzablanca : 80% des festivaliers ont un accès gratuit    L'exposition «Mains de lumière» éblouit des étudiants et chercheurs    Le temps est ainsi fait    Sécurité et développement en Afrique. Comment le continent peut se prendre en main    Le coût social aggrave le déficit budgétaire en 2019    Sahara marocain à l'ONU: L'initiative marocaine fortement soutenue    Rabat. EBM lance ses programmes préparatoires pour les tests d'admissions    Les Lions de l'Atlas en Egypte pour un deuxième exploit    Déconcentration administrative : La Commission interministérielle fait le point    Marquage fiscal .L'ADII lance un appel d'offres    Journée mondiale des réfugiés    Inscriptions au doctorat. L'UM5R annonce une baisse des frais pour les fonctionnaires    Le peuple marocain célèbre ce jeudi le 49ème anniversaire de SAR le Prince Moulay Rachid    Benslimane : 4 personnes périssent dans un accident de la route    Le Centre international Hassan II de formation à l'environnement voit le jour à Salé    Les stocks de sardinelles et de chinchards surexploités    Médecine : Drôles de carabins !    L'escalade des tensions dans le Golfe inquiète    Le marché mondial du luxe poursuit sa progression, tiré par la Chine    L'agriculture peut aussi rafraîchir la planète    L'équipe ghanéenne espère renouer avec le sacre africain    Dormir devant la télévision fait grossir    Bulletin de la CAN    Hausse attendue de la production dans l'industrie au deuxième trimestre    Bouillon de culture    Le bureau de la Chambre des représentants tient sa réunion hebdomadaire    Habib El Malki en visite à Dublin    Moussem de Tan-Tan Les tentes marocaines et mauritaniennes reflètent la richesse du patrimoine culturel commun    Saïdia accueille le 11ème Salon régional du livre    Canticum Novum transporte le public fassi aux confins des musiques anciennes    Meurtre de Khashoggi. Le chef de l'ONU lance une enquête internationale    Amazon détrône Google comme marque la plus puissante    Démantèlement à Tétouan d'une cellule terroriste    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kia Motors Maroc : La preuve par cinq
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 14 - 11 - 2007

C'est l'une des plus importantes décisions jamais prises par un importateur marocain d'une marque automobile généraliste : proposer une garantie 5 ans sur l'ensemble des modèles de sa gamme. Tel a été le choix de Kia Motors Maroc, qui applique depuis le premier novembre 2007 ce nouveau régime de garantie à tous ses futurs acheteurs. L'annonce a été faite à travers un visuel publicitaire dans la presse nationale et via l'affichage urbain, quelques jours avant une conférence de presse tenue la semaine dernière à Casablanca. Durant cette rencontre, et après avoir retracé l'évolution de Kia depuis son introduction au Maroc (lire encadré), les responsables de KMM ont mis l'accent sur la nouvelle stratégie axée sur la compétence du service après-vente, la relation avec le client et la satisfaction de ce dernier. Point d'orgue de ladite stratégie, cette garantie de 5 ans ou 100.000 km (au premier terme échu), qui en fait est lancée simultanément au Maroc comme dans 166 pays, où le constructeur Kia est officiellement représenté.
Et si Kia Motors peut aujourd'hui offrir une telle garantie, c'est tout simplement parce que ses véhicules ont été fiabilisés au fil des ans et à coups d'efforts à tous les niveaux. Faut-il le rappeler (?) : plusieurs de ses modèles ont reçu les honneurs en matière de qualité et de sécurité. On pourrait citer les excellents résultats obtenus par sa gamme actuelle lors d'un récent sondage de qualité réalisé par l'organisme spécialisé et indépendant JD Power & Associates sur le marché nord-américain. La sécurité n'est pas en reste avec les 5 étoiles décrochées par la Rio, le Carens et le Sorento lors des très sévères crash-tests américains de la NHTSA. Une seule explication à ce bond qualitatif : le constructeur coréen investit chaque année 4,6% de son chiffre d'affaires à l'amélioration des produits et la mise à jour de l'outil de production. Objectif : faire de Kia l'un des labels automobiles les plus fiables au monde. Un défi en passe d'être relevé avec brio, lorsqu'on sait que la Cee'd, nouvelle compacte de Kia, profite d'une garantie de 7 ans en Europe, qu'elle se vend bien et qu'elle enregistre un très bas taux de retour en après-vente.
Enfin, il est à noter que cette nouvelle garantie de 5 ans coïncide -comme par hasard- avec les cinq années d'existence de Kia au Maroc. Elle (la garantie de 5 ans) vient donc couronner des années d'effort et de persévérance pour travailler l'image de Kia dans le Royaume et lui donner la notoriété et la place qu'elle a aujourd'hui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.